Le Prince des Nuages, Livre 1 : le Blueberry

Bonjour,

Me voici avec une nouvelle lecture. Il s’agit d’une trilogie, de Christophe Galfard intitulée Le Prince des Nuages.

Aujourd’hui, je m’intéresse au tome 1 / Livre I : Le Blueberry.

Le prince des nuages tome 1

Le Blueberry

Auteur : Christophe Galfard

Illustrateur : Vincent Dutrait

Année de publication : 2009

Dans ce premier tome, nous suivons l’histoire de Myrtille, Tom et Tristam. Nos trois héros vivent sur un nuage (oui, c’est surprenant) à 2 000 mètres d’altitude, exilés depuis la chute du roi des Nuages du Nord, le père de Myrtille. Ce village a été créé loin de tout pour cacher Myrtille du cruel seigneur du Royaume des Nuages. Cependant, les choses se corsent quand l’armée du tyran retrouve le nuage et arrête ses habitants. Seuls Tristam et Tom parviennent à s’échapper. Ils vont alors tout tenter pour sauver Myrtille des griffes du despote, le dernier espoir des habitants.

Je ne vous en dis pas plus. J’en ai peut-être même déjà trop dit 😉

A vous de découvrir l’histoire !

Commençons par le début. Quand je suis allée à la bibliothèque, j’ai un peu flâné dans les rayonnages, indécise. Puis j’ai trouvé mon bonheur. Cependant, la bénévole ayant vu que je cherchais des idées, m’a parlé de cette trilogie. Elle l’avait beaucoup aimé et me la conseillait très fortement. J’ai noté en me promettant d’y jeter un oeil. Mais sur le moment, non je n’avais pas envie d’une telle lecture.

Puis, il y a quelques semaines de ça, je suis allée à la bibliothèque et je n’ai pas trouvé ce que je voulais. Bouuuuh. Déception. J’étais si déçue que j’ai jeté un œil à ma PAL (énorme ^^), bien que pour ma part ça soit plutôt une liste mais je n’aime pas l’appeler comme ça. Bref. Je disais donc, que j’ai vu ce titre et je me suis dit « Pourquoi ne pas tester ? ». J’ai été voir à l’étage s’il était présent et disponible, c’était le cas. Ouf. Je suis donc repartie avec.

Je dois vous avouer que je venais de rentrer de mon concours et que donc je n’étais pas de bonne humeur, j’avais besoin d’un livre non prise de tête. J’ai mis quelques jours à le jauger. Moué. Sceptique quand même. C’est quoi cette histoire de vivre sur un nuage ? Et puis, un matin, je me suis levée avec l’envie de le lire. A la suite de ça, j’ai eu un mal fou à ne pas le lire en une seule fois. Oui oui. Sauf que j’avais d’autres lectures en cours à finir 😉 Eh oui, j’ai un mal fou à ne lire qu’un livre à la fois. Je lis un peu selon mes humeurs 😉 Ceci étant dit vous connaissons l‘origine de ma lecture.

Comme je l’ai dit j’étais très septique sur l’histoire. Oui vivre sur un nuage ? Comment est-ce possible ? Vous pouvez me dire « Oui mais tu as lu Percy Jackson, Harry Potter. Ce n’est pas plus crédible. ». Je vous répondrais que je suis totalement d’accord avec vous. Je n’étais juste pas d’humeur à lire dans ce style que j’aime pourtant beaucoup. Au final, je ne regrette pas de m’être lancée. L’histoire est très vite prenante. J’ai eu un peu de mal au début, je me demandais où l’auteur voulait m’emmener. J’ai très certainement un peu trop réfléchi au début. J’aime bien tenter de découvrir en avance l’histoire, à tort cette fois-ci .

Bien qu’elle soit vite prenante, l’histoire débute doucement. L’auteur met en place l’histoire. Il explique pourquoi ce nuage, l’origine du village. Il développe aussi les personnages en révélant des traits de caractère, leurs complexes aussi. Cela aide énormément à imaginer l’histoire, à la vivre. Puis, tout se précipite, l’histoire prend un autre rythme, plus rapide. J’ai aisément ressenti chaque sentiment.

Les personnages sont soignés, complexes. Chacun a son histoire. Les trois personnages principaux sont différents, mais complémentaires. Nous y découvrons l’intello avec Tom, qui est bon élève et est finalement un Monsieur Je-Sais-Tout, sans excès ; Myrtille, la jeune fille qui porte sur ses épaules tout l’espoir des villageois, du peuple, et qui est protégée un maximum ; Tristam, le cancre qui malheureusement à l’école n’arrive pas à se concentrer, à apprendre,  et qui souffre de cette situation. Les personnages secondaires sont eux-aussi travaillés, très rapidement, nous comprenons leur rôle dans l’histoire, notamment le professeur.

Le style de Christophe Galfard est très fluide. Le vocabulaire est accessible. Les chapitres sont courts. L’histoire n’est pas commune. Petit à petit la tension monte jusqu’à la fin.

C’est un livre original. Le petit plus qui fait toute la différence est la présence à chaque fin de chapitre d’encadrés qui développent les thèmes scientifiques abordés. C’est clair, précis, simple, et chaque public s’adapte aisément, sans, pour les plus vieux, avoir l’impression de lire un texte pour jeune adolescent.

De plus, régulièrement au cours du livre, il y a des illustrations en noir et blanc. Elles sont magnifiques. Elles m’ont permis d’imaginer un peu plus les personnages, les lieux, les actions. C’est vraiment un plus !

Le livre en lui-même est aussi agréable. Le papier est doux, agréable sous les doigts. La couverture est belle.

Niveau points négatifs, il y en a quand même quelques-uns :

  • Le nom de Tristam. Je ne sais pas du tout comment le prononcer et ça m’agace. Tristan ? Tristam en prononçant le « m » ? Je sais, c’est un peu pinailler mais j’aime savoir prononcer les noms et malheureusement, là, je ne sais pas. Monsieur Galfard, si jamais vous passez par là, si vous pouvez lever cette interrogation.
  • Après m’être arrêtée de lire pendant quelques semaines, j’ai eu du mal à me remettre dedans. Je pense que j’ai oublié certains éléments des premiers chapitres. J’espère rien d’important.
  • Le roman est plus court qu’il n’y parait. Qualité et défaut à la fois. J’étais un peu déçue à la fin du coup.
  • Le méchant tyran. Je trouve qu’il est cliché. Je voyais clair dans son jeu avec Myrtille. Espérons que dans le deuxième et troisième tome il me surprendra mais je n’en doute pas.

Si je dois ajouter un point négatif : la fin. Je reste sur ma faim. En même temps, c’est logique pour une trilogie : nous donner envie de lire la suite. Oui mais bon, je veux la connaître ^^. Ce n’est pas grave, je l’ai emprunté mais pas encore commencé. 😉

Pour finir, Le Prince des Nuages est un bon roman d’aventure, pédagogique, écologique pour les jeunes et les adultes, à lire sans hésiter.

Pour résumer : Un vrai coup de cœur !

Petit plus pour les parents ou les professionnels :

Ce livre est parfait pour un travail autour de l’écologie, la protection de l’environnement. Les enseignants de sciences, grâce à lui, vous pourrez travailler avec vos collègues de français sur les vents, le climat mais aussi le professeur documentaliste… Parfait pour l’interdisciplinarité.

Parents, n’hésitez pas, non seulement l’histoire est intéressante. Ce livre est aussi engagé pour l’écologie, la préservation de l’environnement. Il apprend aux adolescents des notions scientifiques. C’est une manière de les aborder plus ludique, peut-être plus accessible pour certains.

Un petit mot sur l’auteur :

Christophe Galfard est physicien, écrivain et conférencier. Il est docteur en physique théorique et a été un étudiant de Stephen Hawking (le grand astrophysicien et cosmologiste). Il a collaboré à l’intrigue, détails et images scientifiques du livre intitulé « Georges et les secrets de l’univers de Lucy et Stephen Hawking (encore).

Surtout le plus important, c’est un auteur français ! Comme quoi, les auteurs français font aussi de bons livres 😉

Vous pouvez aller voir le site de l’auteur ici : Christophe Galfard.

Vincent Dutrait est l’illustrateur de ce livre. Il est aussi français. 😉 Il travaille comme illustrateur indépendant pour les éditeurs de jeux, les magazines et principalement pour l’édition jeunesse et fantasy.

Vous pouvez visiter son blog ici : Vincent Dutrait. Par contre, il me semble ne pas être mis à jour depuis 2014. Dommage.

N’hésitez pas : courez en librairie l’acheter ! Vous allez l’adorer.

Merci d’avoir lu l’article en entier.N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager😉.

Lena

Publicités
Cet article, publié dans Jeunesse, Le Prince des Nuages, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le Prince des Nuages, Livre 1 : le Blueberry

  1. Ping : Mes coups de cœur de 2016 | Juste le temps d'un instant

  2. Ping : Sous le sapin ! | Juste le temps d'un instant

  3. Ping : Test / Tag Les coups de cœur | Juste le temps d'un instant

  4. Ping : Le Prince des Nuages, Livre 2 : Le matin des trois Soleils | Juste le temps d'un instant

  5. Ping : Mes coups de cœur de juillet 2016 | Juste le temps d'un instant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s