Le Prince des Nuages, Livre 2 : Le matin des trois Soleils

Bonjour,

Je l’avais promis, le voici le deuxième tome de la série Le Prince des Nuages.

Aujourd’hui, je m’intéresse au tome 2 / Livre II : Le matin des trois Soleils.

Je vous mets le lien vers la première chronique ici : Le blueberry.

le-prince-des-nuages-tome-2

Le matin des trois Soleils

Auteur : Christophe Galfard

Illustrateur : Vincent Dutrait

Année de publication : 2012

Quatrième de couverture :

Un roman pour comprendre l’histoire de notre planète

Myrtille, la princesse des Nuages du Nord, et son ami Tristam se sont échoués à la surface de la Terre, au cœur d’une des dernières forêts. Pour survivre dans cet environnement hostile et retourner au Royaume des Nuages, ils devront percer les mystères de la nature : découvrir le fonctionnement des forêts, comprendre pourquoi la mer est salée, observer l’impact des pôles sur le climat de la Terre…

A l’autre bout du ciel, Tom, le meilleur élève de leur village est emprisonné dans un nuage géant. Seul au monde, il ne va pouvoir compter que sur son intelligence pour se tirer des griffes du cruel Seigneur des Nuages du Centre…

 

Je ne vous en dis pas plus. J’en ai peut-être même déjà trop dit 😉

A vous de découvrir l’histoire !

Aussitôt après avoir rendu le premier tome, j’étais obligée d’emprunter le second. Impossible de faire autrement. J’ai débuté ma lecture avec un véritable plaisir. Je l’ai savouré du début à la fin. Comme pour le précédent, je me suis retrouvé à lire plusieurs livres à la fois. Donc, je l’ai délaissé pendant un moment, car j’avais d’autres lectures plus urgentes 😉

Si vous vous souvenez de ma chronique sur le premier tome, vous vous souvenez qu’au début, j’étais très sceptique sur l’histoire, sur l’idée de vivre sur un nuage. Puis, je n’avais pas regretté. Cette fois-ci, encore une fois, je n’ai pas été déçue.

Tout d’abord, Christophe Galfard nous propose un prologue résumant rapidement l’histoire de de Tristam.  Nous en savons un peu plus sur son passé. L’auteur nous rappelle aussi où nous avons laissé nos personnages.

Les personnages. Cette fois-ci, les personnages sont toujours creusés, profonds, intéressants. Nos trois héros se retrouvent séparés et en danger. Tristam et Myrtille, ensembles, vont tenter de survivre à la surface de la Terre. Heureusement, ils ne sont pas seuls mais avec Wahking, il saura les protéger. Une fois encore, le manque de concentration de Tristam les mettra en danger. J’essaye de ne pas vous en dire plus. Tout au long du livre, Tristam, qui me semble être le plus « crédule », va me surprendre, par ses intuitions, son comportement. Je trouve ce personnage intéressant. Myrtille, elle, est plus que surprenante. Je pensais qu’elle n’était pas aussi fragile qu’elle ne le laissait croire. Je ne me suis pas trompée, mais je ne m’attendais pas à un revirement aussi rapide. Dans le tome 3, oui, mais pas dès le deuxième. Agréable surprise. Ce qui fut une désagréable surprise par contre, ce fut Tom. Oh mais que j’ai envie de lui mettre des claques à lui ! Il est censé être le plus intelligent et se comporte comme un parfait idiot ! Pffff ! Par contre, l’idée pour l’histoire en elle-même, est très bonne. Je ne peux que le souligner.

 Comme dans Le blueberry, l’histoire est très vite prenante. Le rythme est soutenu. L’auteur nous tient en haleine. Difficile de lâcher le livre tant j’avais envie d’en savoir un peu plus, toujours un peu plus.

Cela faisait une semaine que Tristam s’était fait prendre avec Shanni dans la salle aux fossiles. Pendant la séance d’explications qui avait suivi, le chef avait voulu lui imposer des travaux d’intérêt général, pour lui apprendre à ne pas se déplacer la nuit. Tristam en avait été ravi : en allant nettoyer les différentes parties de la grotte, il aurait eu tout le loisir de l’explorer et découvrir une sortie ! Malheureusement, le lieutenant s’y était opposé. « Ce serait mieux qu’il aille en cours avec les autres enfants du village », avait-il suggéré.

Le chef du village avait regardé Wahking, surpris, et les deux hommes avaient discuté ensemble un bon moment. M. Grintry avait ensuite donné quelques ordres ; puis Mme Blouski, la professeur d’histoire du ciel de Foresthill, s’était jointe à eux, enchantée d’avoir enfin un élève provenant des nuages.

En bonne pédagogue, elle lui avait aussitôt fait passer un petit test.

« Comment les plantes utilisent-elles les rayons du Soleil ? »

« Pourquoi les feuilles des arbres sont-elles vertes ? »

« Quel âge a la Terre ? »

Tristam avait répondu au hasard que les plantes profitaient du Soleil pour bronzer, que les feuilles étaient vertes parce que le vert était à la mode, et que la Terre devait bien avoir mille ou deux mille ans, vu qu’elle ne datait pas d’hier.

Mme Blouski s’était tournée vers Wahking en ouvrant de grands yeux.

« Il se moque de moi ? avait-elle lâché.

  • Pas du tout, avait répondu le lieutenant. »

Le style de Christophe Galfard est très fluide. Le vocabulaire est accessible. Les chapitres sont courts. Petit à petit la tension monte jusqu’à la fin.

L’auteur nous explique (sans que nous nous en rendions vraiment compte) à quel point les ressources que nous avons sont précieuses. Il nous permet d’entrevoir ce qu’il pourrait arriver si jamais nous ne faisions pas attention. Donner une voix à la nature est une idée géniale !

C’est un livre original. Le petit plus qui fait toute la différence est la présence à chaque fin de chapitre d’encadrés qui développent les thèmes scientifiques abordés. C’est clair, précis, simple. De plus, il y a au centre un cahier photos en couleur, qui est juste magnifique. Je vous conseille de l’emprunter, l’acheter, le feuilleter, juste pour ravir vos yeux. Une photo en particulier, d’une forêt, et une autre d’une aurore boréale qui m’ont touché au plus haut point.

Régulièrement au cours du livre, il y a de magnifiques illustrations en noir et blanc. Elles sont réellement sublimes. Elles m’ont permis d’imaginer un peu plus les personnages, les lieux, les actions. C’est vraiment un plus très agréable!

Le livre en lui-même est aussi agréable. Le papier est doux, agréable sous les doigts. La couverture est belle.

 

Si je dois ajouter un point négatif : la fin. Je reste sur ma faim. En même temps, c’est logique pour une trilogie : nous donner envie de lire la suite. J’espère pouvoir emprunter rapidement le troisième tome pour savoir la fin. Je me doute qu’elle sera géniale, du moins, je l’espère.

Pour finir, Le Prince des Nuages est un bon roman d’aventure, pédagogique, écologique pour les jeunes et les adultes, à lire sans hésiter.

Pour résumer : Un vrai coup de cœur !

Petit plus pour les parents ou les professionnels :

Je conserve ce que j’ai dit pour le premier tome car je ne peux pas dire mieux :

Ce livre est parfait pour un travail autour de l’écologie, la protection de l’environnement. Les enseignants de sciences, grâce à lui, vous pourrez travailler avec vos collègues de français sur les vents, le climat mais aussi le professeur documentaliste… Parfait pour l’interdisciplinarité. J’aurais adoré qu’on nous propose ce genre de projets quand j’étais au collège, avec ce livre, tout aurait été plus clair et plus passionnant 😉

Parents, n’hésitez pas, non seulement l’histoire est intéressante. Ce livre est aussi engagé pour l’écologie, la préservation de l’environnement. Il apprend aux adolescents des notions scientifiques. C’est une manière de les aborder plus ludique, peut-être plus accessible pour certains.

Un petit mot sur l’auteur :

Christophe Galfard est physicien, écrivain et conférencier. Il est docteur en physique théorique et a été un étudiant de Stephen Hawking (le grand astrophysicien et cosmologiste). Il a collaboré à l’intrigue, détails et images scientifiques du livre intitulé « Georges et les secrets de l’univers de Lucy et Stephen Hawking (encore).

Surtout le plus important, c’est un auteur français ! Comme quoi, les auteurs français font aussi de bons livres 😉

Vous pouvez aller voir le site de l’auteur ici : Christophe Galfard.

Vincent Dutrait est l’illustrateur de ce livre. Il est aussi français. 😉 Il travaille comme illustrateur indépendant pour les éditeurs de jeux, les magazines et principalement pour l’édition jeunesse et fantasy.

Vous pouvez visiter son blog ici : Vincent Dutrait. Cependant, il n’est pas être mis à jour depuis 2014. Dommage.

N’hésitez pas : courez en librairie l’acheter ! Vous allez l’adorer.

Merci d’avoir lu l’article en entier.N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager😉.

Lena

Enregistrer

Enregistrer

Publicités
Cet article, publié dans Amour / Amitié, Aventure, Jeunesse, Le Prince des Nuages, Magie, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le Prince des Nuages, Livre 2 : Le matin des trois Soleils

  1. Ping : Mes coups de cœur de 2016 | Juste le temps d'un instant

  2. Ping : Sous le sapin ! | Juste le temps d'un instant

  3. Ping : Test / Tag Les coups de cœur | Juste le temps d'un instant

  4. Ping : Mes coups de cœur de septembre 2016 | Juste le temps d'un instant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s