Frigiel et Fluffy, tome 1 Le Retour de l’Ender dragon

Bonjour,

Aujourd’hui, je m’intéresse à un livre des éditions Slalom : Frigiel et Fluffy, tome 1 : le Retour de l’Ender Dragon de Frigiel et Nicolas Digard.

 

frigiel-et-fluffy-t1

Le Retour de l’Ender Dragon

Auteurs :  Frigiel et Nicolas Digard

Illustrateur : Thomas Frick

Année de publication : 27 octobre 2016

Editions : Slalom

Nombre de pages : 300 pages

Prix : 11.90€

Le premier roman autour des personnages de Frigiel et Fluffy dont les aventures dans l’univers Minecraft sont suivies par des millions de fans sur la chaîne YouTube dédiée.

Frigiel, orphelin depuis la disparition mystérieuse de ses parents, est élevé par son grand-père dans un petit village de la forêt d’Ardan. Adolescent, il ne connaît pas grand chose du monde extérieur. Avec son fidèle chien Fluffy, casse-cou et gaffeur, il va vivre des aventures qui l’entraîneront jusqu’aux terres du Nether et découvrir que la magie, interdite près d’un siècle plus tôt, est toujours en action dans le monde. En chemin, Frigiel et Fluffy rencontrent Abel, un garçon de 19 ans bavard, un peu trouillard qui déteste la magie et Alice, une voleuse de talent, très indépendante.

Tome 1 : Le réveil de l’Enderdragon
La fête bat son plein pour les 80 ans du roi Llud quand un immense dragon noir apparaît au-dessus du village. Avant de se lancer à l’assaut du dragon, Ernald, le grand-père de Frigiel, lui confie un coffre noir qu’il lui fait promettre de ne jamais ouvrir et d’apporter à son ami Valmar, à Puaba. Propulsé dans une aventure qu’il n’a pas cherché, Frigiel part sur les routes, ignorant qu’il transporte l’un des objets les plus recherchés au monde, convoité par le terrible sorcier Askar. Or celui-ci vient de s’échapper de sa prison des Farlands.

A vous de découvrir la suite !

 

Commençons par le début : l’origine de ma lecture. Je peux remercier les éditions  Slalom et  NetGalley pour cette lecture fort sympathique. Je ne connais pas spécialement le monde de Minecraft. Enfin, plus exactement, même si j’en ai entendu beaucoup parler, je n’y ai jamais joué. Je me suis donc lancée dans cette lecture sans vraiment savoir à quoi m’attendre, sans, non plus, trop d’attentes du coup. Ce fut donc une lecture plaisante, avec l’envie d’en découvrir un peu plus.

Côté personnage, Frigiel est un personnage intéressant par son caractère même si pendant tout le roman, il se trouve dans le déni. Il est orphelin et élevé par son grand-père Ernald dans un petit village situé à proximité d’une forêt. L’aventure commence avec l’arrivée au village d’un immense dragon noir et du coffre noir que Ernal va confier à Frigiel en lui faisant promettre de ne jamais l’ouvrir et de l’apporter à son ami Valmar à Puaba.

A part ce petit incident de rien du tout, le village était fin prêt pour la fête. Des citrouilles-lanternes avaient été suspendues aux charpentes des maisons, et des bannières aux armes du vieux roi Lludd Law dans les branches des pins qui parsemaient Lanniel comme autant de gardiens. Une délicieuse odeur de tarte à la citrouille serpentait entre les troncs et enivrait jusqu’aux poissons du lac turquoise qui occupait le centre du village. Non, vraiment, tout aurait été parfait pour la fête des 80 ans du roi sans cette broutille. Une broutille de 150 kg, aux plumes immenses et au cerveau minuscule, qui rouait Frigiel de coups de bec alors qu’il tentait de la reconduire dans son enclos. L’adolescent faisait de son mieux pour ne pas blesser l’autruche, quand un bâton de bois s’abattit sur le crâne de l’oiseau et l’assomma.

[…]

Le style des auteurs est très accessible, simple. Si les termes un peu spécifiques/techniques peuvent effrayer, ils sont toujours expliqués en notes de bas de page facilitant ainsi la compréhension de l’histoire. Ce détail passé, je me suis retrouvée propulsée dans l’histoire sans grand difficulté. L’intrigue est très prenante. J’ai tout de même été un peu gênée à chaque fois que le mot « cube » apparaissait. Pourquoi ? Aucune idée, ça ne bloque pourtant pas ma lecture. Un univers fait de cubes, typique des jeux vidéo pourtant ne devrait pas me perturber. Peut-être est-ce le fait que je n’ai pas joué à un jeu vidéo depuis si longtemps qu’un livre l’évoquant me rappelle des souvenirs trop lointain… Peut-être que le tome 2 débloquera ce sentiment et le fera partir 😉

Le petit plus de l’histoire : les illustrations, un vrai délice. J’aurais aimé en voir un peu plus dans l’histoire. Peut-être que ce vœu sera exaucé à l’avenir. Le coup de crayon est magnifique.

frigiel-6

Petit bémol de l’histoire : je veux connaître la suite :p La fin laisse trop de suspense ! 😉 Ok ce n’est pas un vrai bémol mais un peu tout de même !

Pour résumer : A lire sans attendre !

Petit plus pour les parents ou les professionnels :

Vous aimez Minecraft ? Alors ce livre est fait pour vous !

Vos enfants, amis aiment Minecraft, vous souhaitez leur acheter un livre ? Pourquoi ne pas cumuler les deux en acheter Frigiel et Fluffy, je suis sûre qu’ils vous remercieront 😉

C’est aussi un moyen d’accompagner l’enfant réfractaire aux livres, vers le plaisir de la lecture, on ne sait jamais.

Un petit mot sur les auteurs :

Frigiel est un vidéaste français connu pour ses vidéos sur Minecraft et ses Let’s Play publiés sur Youtube. Il est le co-fondateur de PixelShirt (« PixelShirt ce sont des T-shirts inspirés de vos univers favoris, par des artistes talentueux, le tout à prix mini ! ») et administrateur du serveur Minecraft EpiCube. Youtuber depuis 2011, il réalise des vidéos sur différents jeux vidéos à travers les aventures de Frigiel et Fluffy, son chien.

Nicolas Digard est un scénariste indépendant et auteur français. Il commence à écrire pour l’édition avant de se tourner vers l’écriture de scénarios de séries d’animation en 2009 . Il a signé depuis plus de 50 épisodes sur les séries comme Angelo La Débrouille, Oscar & Co, Plankton Invasion, Gawayn ou Lanfeust Quest. En parallèle il  poursuit  sa carrière dans l’édition jeunesse et la littérature. Les loups de Sherwood paru en avril 2016 aux éditions PLON est son premier roman.

Son site web : Nicolas Digard

Thomas Frick est un illustrateur, tombé dans le milieu du développement de jeux vidéos. Il conçoit des décors et personnages de nombreux jeux vidéos.

Courez vite en librairie l’acheter ! Vous allez l’adorer et le mot est faible.

Merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager ;).

Lena

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités
Cet article, publié dans Jeunesse, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Frigiel et Fluffy, tome 1 Le Retour de l’Ender dragon

  1. Ping : Mes coups de cœur de avril 2017 | Juste le temps d'un instant

  2. Ping : Mes coups de cœur de janvier 2017 | Juste le temps d'un instant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s