Cherry : Les secrets d’une perdante gagnante

Bonjour,

Aujourd’hui, je vous propose un article sur un roman jeunesse : Cherry Les secrets d’une perdante gagnante. Surprenant titre ? Oui, le livre aussi 😉

cherry-les-secrets-d-une-perdante-gagnante

Les secrets d’une perdante gagnante

Auteur : Echo Freer

Année de publication : 2008

Quatrième de couverture :

« Décidément, mon horoscope est vraiment mauvais.

Amour : dur. Daniel passe tout son temps avec Samantha et Darien m’ignore. Il reste bien Ryan, mais il fait trop bien du skate, et moi pas.

Travail : nul. Ma prof d’arts plastiques file le parfait amour avec mon père, je dois repasser mes exams et en plus j’ai été refusée pour la comédie musicale du collège !

Bref, le bilan est Bof, mais bon, je ne désespère pas… »

A vous de découvrir la suite !

Avant tout, il faut que je vous avertisse : il s’agit du deuxième tome d’une série. Je l’ai appris à mes dépens au cours de la lecture. Cependant, le fait de ne pas avoir lu le premier tome de la série Cherry n’empêche pas du tout la lecture, ni ne choque. J’ai choisi ce livre dans la bibliothèque de ma cousine. Elle ne l’a pas encore lu alors que cela fait un moment qu’elle l’a mais m’a encouragé à le lire. Elle n’a pas encore vraiment accroché à l’histoire donc pas réussi à le lire. J’avais alors très peur de l’histoire, car même si critique et peu difficile, je me suis dit « si ça ne lui plait pas (alors qu’elle est plus jeune) comment je pourrais apprécier ? ». Je l’ai quand même pris, avec un certain nombre d’autres romans qui viennent s’ajouter à ma pile à lire.

Pendant ma lecture, j’ai découvert un personnage totalement déjantée : Cherry. Elle est complétement folle, attachante, agaçante, un peu trop excessive : en somme, une adolescente. Heureusement que mon adolescence fut plus calme que la sienne ;). C’est dur à suivre avec elle. Je ne peux pas dire le contraire et je ne le dirai pas. L’histoire est dure à suivre, les histoires de cœur. Car là, une fois n’est pas coutume, mais on suit quand même énormément les histoires de cœur de Cherry sans pour autant tomber dans le gniangnian, ce qui me faisait très très peur.

Les autres personnages. Il y a Daniel. Surprenant, il est si gentil si amoureux, si optimiste. Si… Pénible ! Flûte ! Dis lui ce que tu penses, trouve un moyen mon vieux ! Secoue toi. C’est vraiment ce que je voulais lui dire dès que ça a commencé à tourner au vinaigre. Finalement, je me suis aussi attachée à lui. Le pauvre. Il est tourné dans tous les sens… Arlette et Serena, les meilleures amies de Cherry, toujours présentes.

L’histoire. Une histoire vaguement banale, une histoire de cœur. Je t’aime moi non plus. Un coup je t’aime, t’es le/la meilleure et après hop rien ne va plus. Si d’un certain point de vue, je peux comprendre Cherry, elle exagère ! Ah ah c’est ce qu’il y a de plus drôle dans l’histoire. Elle se met dans des situations pas possibles, à se demander comment elle arrive à penser ce genre de choses. En tout cas, elle peut être difficile à suivre, surtout pour savoir pour qui son cœur penche vraiment. Pour résumer, on suit la vie chaotique d’adolescent, les problèmes, les joies et les tristesses que tout le monde ressent (à des degrés plus ou moins importants).

Héééééé ! Quelqu’un peut m’expliquer ce qui s’est passé ? La dernière fois que j’ai vu ma cousine Justine, elle était à l’ère jurassique de la sophistication féminine. Quelle est donc la source de cet incroyable changement ? Mon oncle Wayne lui aurait-il versé des hormones dans son jus d’orange ? Justine aurait-elle été enlevée par des aliens et remplacé par une version humanoïde dotée d’un visage vaguement ressemblant ? C’est incroyable !

Je vous raconte : leur voiture se gare devant chez nous. En sort ma tante Heather, la même depuis toujours. Puis apparaît mon oncle Wayne, le même depuis toujours. Idem pour leur fils Holden, alias le Gremlin (lui, j’aurais bien aimé qu’il change). Ensuite, j’aperçois une fille assise à la place de Justine ; une fille censée être Justine…

Sauf que ses cheveux sont hirsutes sur sa tête, style punk, avec des mèches rouges vif ! Qu’elle a trois boucles dans chaque oreille et…

QU’ELLE NE PARLE QU’À SON PORTABLE !

Quand mon père va s’en rendre compte…

C’est dingue !

Je suis plus démoralisée que jamais.

Le style de l’auteur est agréable à lire. Il est simple et accessible quelque soit l’âge du lecteur (adolescent ou adulte). Les chapitres sont ici aussi assez courts ce qui rend l’histoire facile à suivre. L’écriture est fluide, les émotions sont si bien décrites que je les ressentais.

Echo Freer écrit à la première personne. J’ai donc eu l’impression de lire un journal intime. Ce n’est pas désagréable du tout. Ce qui est le plus surprenant, c’est de le faire avec plusieurs personnages. Surtout la première fois où il y a eu ce changement de narrateur, comme je ne m’y attendais pas j’ai été surprise. Une fois la surprise passée, c’était super sympa. J’aime bien voir les émotions des différents personnages au fil de ma lecture, en parallèle. Ça donne une dimension plus intéressante à l’histoire. D’autant plus que là Cherry est persuadée que Daniel la trompe, donc avoir la version de Daniel ouah, c’est mieux !

Tout baigne. Oui, tout. Et vous savez pourquoi ? Je vais bientôt ressortir avec Cherry.

Oui, ça baigne… Sauf qu’il y a un, non, deux petits problèmes :

  1. Cherry ignore que le destin va bientôt jouer en notre faveur.
  2. Je m’interroge sur la manière et le moyen de lui annoncer cette grande nouvelle, vu qu’elle refuse toujours de m’adresser la parole. Par conséquent, pour communiquer avec elle, c’est plutôt compliqué.

Vous vous demandez sûrement comment je peux être certain qu’entre elle et moi ça va repartir comme avant Noël, alors qu’on n’échange pas un seul mot ? O.K., je m’explique.

Curtis, le père de Cherry, est passé à la maison. Il a discuté avec ma mère, et pour lui aucun doute n’est possible : Cherry a rompu à cause d’un énorme malentendu. Et, depuis, elle est hyper triste ! Carrément !

J’avoue que ça me remonte le moral à donf. Parce que je viens de passer la pie semaine de ma vie… Encore pire que lorsque j’ai attrapé les oreillons la fois où j’étais chez mon père (il a fallu que je reste là-bas pendant dix jours et que je partage ma piaule avec Joe).

Bref, j’étais assis sur le canapé, entrain de regarder n’importe quoi à la télé pour me changer les idées (je ne savais plus comment ne plus penser à elle ! En plus, Cherry a laissé ses rideaux fermés pendant toute la semaine, et elle a collé sur sa fenêtre une affiche qui dit : « À bas les pourris ! » Bizarre, je me suis senti visé…), quand on a sonné à la porte.

Petite information en plus : j’ai été voir les couvertures originales… Elles ne sont pas franchement belles.. Je préfère nettement les françaises pour une fois 😉

Pour résumer : Un délice !

Petit plus pour les parents ou les professionnels :

On peut utiliser ce livre dans le cadre d’un travail autour de l’adolescence, de la construction de soi.

De même, il est possible de le proposer dans une thématique l’amour adolescent, dans la « littérature jeunesse ».

 

Le site web de l’auteur, en anglais attention : Echo Freer.

Courez en librairie l’acheter !

Merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager😉.

Lena

Enregistrer

Publicités
Cet article, publié dans Jeunesse, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Cherry : Les secrets d’une perdante gagnante

  1. Ping : Mes coups de cœur de 2016 | Juste le temps d'un instant

  2. Ping : Mes coups de cœur de septembre 2016 | Juste le temps d'un instant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s