CHEFS, tome 1 : Gaufres, Collège et Mystère

Bonsoir,

Aujourd’hui, je vous propose une chronique du premier tome 1 la série CHEFS, intitulé Gaufres, Collège et Mystère de Christelle Chatel et illustré par Oriol Vidal publié aux éditions playBac.

Gaufres, Collège et Mystère

Auteur : Christelle Chatel

Illustrateur : Oriol Vidal

Année de publication : 8 mars 2017

Editions : Play Bac

Nombre de pages : 158 pages

Prix : 9.98 €

Résumé :

C’est la rentrée des sixièmes au collège Pantagruel. Asal, Mandoline et Suzette y vont à reculons, mais l’arrivée d’Honoré, un nouvel élève élève, va tout changer. Quand ce dernier découvre un étrange livre en forme de gaufre, les collégiens vont mener l’enquête jusque dans le grenier de l’établissement…

Quel mystère plane sur le collège Pantagruel ? Qui sont les CHEFS ?
Un roman qui se dévore avec gourmandise !

A vous de découvrir la suite !

L’origine de ma lecture.

Je tiens à remercier l’opération Masse Critique de Babelio et les éditions PlayBac de m’avoir offert la possibilité de découvrir ce petit bijou. Moi qui adore la lecture et cuisiner, ce livre était donc parfait. D’autant plus parfait que j’aime beaucoup tout ce qui touche au mystère. Un livre qui lie ces trois éléments je ne pouvais pas passer à côté. Finalement, c’est fébrilement que j’ai ouvert ce livre en me demandant ce que j’allais trouver.

 

Personnages

Les personnages principaux sont de jeunes collégiens aux prénoms étonnants et rappelant la cuisine : Honoré, Suzette, Asal, Mandarine, César, Choco (un singe capucin). Ils sont stéréotypés, c’est dommage. Ces personnages sont présentés au début du livre sur une double page me faisant penser à un arbre généalogique dans une bulle blanche, avec leur  « photo » en illustration et un petit rappel sur leur principale caractéristique culinaire. J’y suis retournée plusieurs fois pour me rappeler qui était qui, sa spécialité. C’est un bon point pour un livre jeunesse que ce petit mémo sur les personnages. J’espère que le tome 2 aura droit à ce traitement.

L’odeur chaude du cacao chatouillait les narines de Suzette. Elle avait choisi un grand cru de Madagascar. Ses notes d’agrumes, légèrement boisées, lui avaient plu quand elle l’avait goûté. Tout en fouettant le mélange onctueux de lait et de chocolat fraîchement râpé, elle donnait ses instructions à ses deux petits frères pour la préparation du petit déjeuner.

– Colin ! Vérifie que les croissants ne brûlent pas ! Paulin ! Dépêche-toi de presser les oranges. Je vous rappelle que c’est la rentrée !
– Oui, chef ! répondirent d’une seule voix les jumeaux en chipant discrètement un carré de chocolat chacun.

La main de Suzette tremblait légèrement. Ce matin, elle entrait en sixième au collège Pantagruel, et tout serait nouveau pour elle : le décor, les visages, les heures de cours, les repas de la cantine…
« Pouah, la cantine ! », pensa Suzette en réprimant un frisson.
Elle adorait découvrir de nouveaux plats, mais encore fallait-il que ces derniers soient élaborés, raffinés, et donnent l’impression d’avoir lentement mijoté. Bref, tout le contraire de ceux d’un self de collège.
– Ils sont tout gonflés et tout dorés, les croissants, chef ! annonça le jeune Colin.
La « chef » se demandait ce que cette rentrée, dont le menu était encore inconnu, allait lui réserver. Suzette la méthodique, qui adorait tout maîtriser, hésitait franchement à y goûter.
– Hmmm ! J’ai une de ces faims !
César, le grand frère de Suzette, déboula dans la cuisine et la tira de ses pensées. Expert en goinfrerie, il sortit les croissants du four et en avala deux illico.
– ’Hai bon, mais ’hai ’haud !
– Forcément, il fallait les laisser refroidir ! gronda Suzette.
Elle jeta un coup d’œil à la tenue de son frère. Jean à la mode, grosses baskets juste assez usées, et tee-shirt blanc de skateur pour faire ressortir son bronzage. Le frimeur de quatrième avait dû passer une heure devant sa glace. Suzette, elle, préférait se concentrer sur la cuisine. C’était sa meilleure méthode pour empêcher ses pensées de vagabonder et de s’imaginer seule, perdue dans un immense couloir du collège, sans savoir où était sa classe. Soudain, elle réalisa qu’elle n’avait même pas choisi ses vêtements pour cette fameuse rentrée.
« La sixième, c’est une étape essentielle », lui avait répété son père tout l’été. Pourquoi donc ? Et si cette journée était une catastrophe, et qu’elle se ridiculisait devant tout le monde ? Sa tenue serait-elle importante ? Suzette sentit un pincement d’angoisse dans sa poitrine.
– Tout est prêt, chef ! annoncèrent Colin et Paulin, tout fiers de la pyramide qu’ils venaient de réaliser avec les peaux des oranges.
– Euh…, fit Suzette.
– Bon, tu nous le sers ton super chocolat chaud ? demanda César.
Il avait l’air plus réjoui que le matin du test du petit déjeuner japonais avec riz, soupe miso, poisson grillé et haricots de soja, pourtant plus énergétique…

Le style de Christelle Chatel est simple et accessible pour un jeune lecteur, 9 ans sans accompagnant. L’action tarde à se mettre en place et est plutôt « molle ». Quand j’ai vu « mystère » dans le titre, je m’attendais à plus de mouvements, des réactions en chaîne, tout ce qui pourrait correspondre à de jeunes adolescents. Et non. C’est retombé comme un soufflet. J’ai bien compris que nous sommes en présence d’un tome introductif. Cependant, je me demande si de jeunes lecteurs auraient autant de compréhension.

Il y a tout de même des points positifs. En premier lieu, le livre en tant qu’objet : je l’ai trouvé magnifique avec sa couverture cartonnée. Ensuite, sa présentation : chaque chapitre est représenté par une « Etape ». C’est très inspirant. Le côté cuisine est omniprésent, même dans le vocabulaire des jeunes adolescents. N’oublions pas les notes de bas de page qui permettent de comprendre l’histoire et le vocabulaire un peu plus compliqué peut-être.

Les illustrations de Oriol Vidal sont magnifiques. Elles donnent du relief à l’histoire, au livre. Je ne peux pas vous décrire, je n’ai pas les mots pour mais franchement, ouvrez ce livre et vous serez émerveillés (autant  que moi, je vous le souhaite).

J’ai passé un bon moment de divertissement sans prise de tête.

Le plus de l’histoire : Le livre, les illustrations, la cuisine

Le petit bémol de ma lecture : les stéréotypes.

Pour résumer : Un coup de cœur !

Le tome 2 est paru en septembre 2017 sous le titre : Opération baba ! (J’espère avoir l’occasion de le lire :p)

 

Petit plus pour les parents ou les professionnels :

N’hésitez pas à utiliser CHEFS, tome 1 : Gaufres, Collège et Mystère, dans un projet autour de la cuisine ou de la dédramatisation de l’entrée au collège.

Un petit mot sur l’auteur :

Christelle Chatel est l’auteur de nombreux scénarios, romans et documentaires pour la jeunesse, ainsi que de livres de recettes concoctés en famille.

Oriol Vidal dessine depuis toujours et a choisi d’en faire son métier une fois adulte. Il illustre des livres et dessine des films d’animations.

Vous pouvez consulter son site web à l’adresse suivante : Oriol Vidal.

Courez vite en librairie l’acheter ! Vous allez l’adorer !

Merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager ;).

Lena

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités
Cet article, publié dans Humour, Jeunesse, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour CHEFS, tome 1 : Gaufres, Collège et Mystère

  1. Ping : Mes coups de cœur de 2017 | Juste le temps d'un instant

  2. Ping : Mes coups de cœur de Décembre 2017 | Juste le temps d'un instant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.