Un écrivain peut en cacher un autre

Bonjour,

Aujourd’hui, je vous propose un article sur un roman Un écrivain peut en cacher un autre de Joachim Zelter.

un-ecrivain-peut-en-cacher-un-autre

Un écrivain peut en cacher un autre

Auteur : Joachim Zelter

Année de publication : 2016

Quatrième de couverture :

« « Selim Hacopian a écrit un livre. » Un écrivain renommé reçoit un beau jour ce curieux mail, envoyé par un drôle de personnage qui s’exprime à la troisième personne et souhaite que l’on « jette un coup d’euille » à ses écrits. L’écrivain refuse poliment, mais quelques jours plus tard, l’inconnu l’interpelle au détour d’une rue et, à coup de « Monsieur l’Ecreuvain », finit par obtenir gain de cause. L’écrivain s’engage alors, sans le savoir, dans une entreprise littéraire de longue haleine, à laquelle il va se consacrer corps et âme.
Entre les étagères poussiéreuses de la bibliothèque, autour d’un café ou dans le minuscule appartement de Selim, il apporte des corrections, prodigue des conseils, souffle des idées de nouvelles au jeune homme (lui qui a vécu en Égypte, pourquoi ne pas écrire sur les chameaux ?) qui, bien vite, est contacté par une prestigieuse maison d’édition.
Le succès d’Hacopian grandit à mesure que celui de l’écrivain, ayant délaissé ses propres romans, décline. Il lui vient alors une idée : pourquoi n’utiliserait-il pas Selim pour publier sa propre prose ? »

A vous de découvrir la suite !

C’est une critique qui me coûte énormément à faire car jusqu’à présent, je n’ai pas trouvé un point positif. C’est une première pour ce blog, je chronique un livre que je n’ai pas réussi à finir et ce n’est pas faute d’essayer. Preuve en est 😉

J’ai lu ce livre grâce au projet Net Galley. Je les salue d’ailleurs en passant et les remercie pour leur confiance.

Avant de me lancer dans cette lecture, j’étais enchantée à l’idée de lire ce livre. Il me semblait intéressant, et changeant de style par rapport à d’habitude pour moi. Ce qui ne me faisait pas peur pour une fois.

Cependant, dès les premières pages, je me suis rendue compte que je n’accrochais pas. J’ai tout de même essayé d’aller plus loin, et encore plus loin. Mais, j’ai dû me rendre à l’évidence, je n’ai pas accroché ni au style ni à l’histoire.

Avec le recul, car ça fait maintenant presque deux semaines que j’ai laissé le livre, je me rends compte que je n’ai rien compris. Le seul souvenir clair et précis que j’ai du livre, c’est une sensation désagréable de ne pas réussir à suivre ni comprendre qui est le narrateur, quelle histoire nous propose-t-il.

C’est dommage car le sujet de base m’intéressait vraiment : le processus d’écriture, l’univers des écrivains, des auteurs.

Le style de l’auteur m’a semblé lourd et trainant en longueur. Je pense que c’est une des raisons pour lesquelles  je n’ai pas pu aller au bout de la lecture du livre. Peut-être si j’avais réussi à aller plus loin, vers la fin, j’aurais trouvé des choses positives à dire, mais pour le moment ce n’est pas le cas malheureusement.

En cherchant à voir des commentaires sur Un écrivain peut en cacher un autre, je me suis rendue compte que le livre avait un autre titre : MONSIEUR L’ÉCRIVAIN. Donc vous le trouverez peut-être sous ce nom en librairie ou en bibliothèque, l’auteur lui ne change pas.

Je vous conseille tout de même d’essayer de le lire et devenir me donner votre avis ensuite. Je serais ravie de savoir si certains d’entre vous partagent mon opinion ou au contraire, ont aimé Monsieur l’écrivain.

 

Pour résumer : Dommage l’histoire était intéressante !

 

Petit plus pour les parents ou les professionnels :

Là, j’avoue j’ai eu du mal à trouver. Peut-être car je n’ai pas pu aller au bout, parce que je n’ai pas aimé ?

Il est possible d’utiliser ce roman dans le cadre d’un projet sur le processus d’écriture de roman, sur le monde des écrivains.

Le site web de l’auteur, en allemand attention : Joachim Zelter.

 

Merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager😉.

Lena

Enregistrer

Enregistrer

Publicités
Cet article a été publié dans Ces livres sans fin. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s