Le fils de Molière

Bonjour,

Aujourd’hui, nouvelle lecture, nouvel auteur : Annie Jay, avec le livre : Le fils de Molière.

le-fils-de-moliere

 

Le fils de Molière

Auteur :  Annie Jay

Année de publication : 17 août 2016

Résumé :

A vous de découvrir l’histoire !

Commençons par le début : l’origine de ma lecture. Cette fois-ci, je remercie les éditions  Le livre de Poche jeunesse et  NetGalley pour cette lecture fort sympathique.

Comme pour beaucoup, j’imagine du moins, je connaissais déjà l’histoire de Molière, ainsi, l’histoire ne me surprit que peu. Cependant, j’ai redécouvert avec plaisir Molière, vu son histoire sous un autre angle.

Les personnages :

Si Michel Baron est le personnage principal, je ne l’ai pourtant pas aimé du départ. Qu’il a pu m’agacer avec son comportement hautain. Finalement, il est remonté pour mon estime pour redescendre vers la fin. Non mais comment a-t-il pu se comporter de la sorte ? Ah les mecs ! 😉  Si son comportement, son caractère m’a énervé, j’ai pourtant compati à son existence. Qu’il a dû être malheureux enfant, et même adolescent. Quelle histoire !

Molière le suivait du regard. Michel se rengorgea : depuis sa naissance, on ne cessait de lui répéter combien il était beau avec ses cheveux blonds bouclés et ses yeux bleus bordés de longs cils.

Il bomba le torse, et leva le menton, déjà sûr de ce que le comédien allait lui déclarer : « Dieu que tu es beau ! Tout le portrait de ta défunte mère… » C’était, d’ordinaire, la première chose que les gens de la profession remarquaient.

Il tira une chaise, la porta jusqu’à la cheminée et s’assit avec une grâce sans pareille, autant pour montrer sa bonne éducation que pour se faire admirer de son interlocuteur.

  • Ton physique est agréable, finit par lancer Molière dont les yeux étaient emplis d’une lueur moqueuse. Je suppose qu’on a dû te le rabâcher mille fois.

Le sourire de Michel s’accentua. Cependant, il fut un peu déçu de constater que le grand Molière, comme les autres, ne voyait pas au-delà de son apparence.

[…]

Michel réprima une grimace. Décidément, ce Molière semblait des plus prévisibles ! Il se permit de répondre crânement :

  • Je suis le meilleur comédien de notre troupe d’enfants.

La lueur moqueuse dans les yeux de Molière s’accentua encore. Puis l’homme partit dans un grand éclat de rire. Le garçon le regarda avec étonnement.

  • Mon petit, répondit le comédien, tu es sans doute un acteur né, cependant tu manques par trop de modestie. Il est bon de montrer parfois un peu d’orgueil, mais point trop n’en faut…

Michel se sentit rougir. Voilà que l’homme lui adressait des remontrances ! Or, il n’était guère disposé à les supporter. Deux heures d’un spectacle harassant l’avaient épuisé et il n’avait rien mangé depuis l’aube. Il ouvrit la bouche pour répliquer, mais Molière le prit de vitesse :

  • Tu manifestes un grand talent pour ton âge. Toutefois, pour le moment, tu te contentes de singer les adultes. Tu as encore beaucoup à apprendre, mon petit, beaucoup…

Une quinte de toux le rendit muet quelques instants. Michel, vexé, se leva, prêt à partir. Molière, le nez dans son mouchoir, lui fit signe d’un geste impérieux de se rasseoir :

  • Depuis que tu as mis le pied dans cette pièce, tu joues la comédie. Tu me manipules… Alors que moi, je suis sincère avec toi. Quitte donc ton masque, ton sourire artificiel et tes regards de coquette ! Reste naturel, que diable ! Jouer est bon pour les planches. Il faut cesser lorsque le rideau tombe !

Michel  ouvrit la bouche, surpris. L’homme l’avait percé à jour. Lui qui avait l’habitude, depuis des mois, de cacher ses sentiments derrière des mimiques bien étudiées pour duper les adultes ! D’ordinaire, ils s’y laissaient prendre…

Son menton trembla, une irrésistible envie de pleurer le submergeait. Voilà qu’il allait… se donner en spectacle ! Horrible chose ! Dire que d’habitude il maîtrisait parfaitement ses émotions !

Molière, remarquant son trouble, se leva péniblement. Il lui entoura les épaules de son bras et lui souffla :

  • Excuse-moi. Ton attitude m’agaçait. Maintenant, parle-moi de toi, avec franchise.

Alors Michel raconta… tout. La mort de sa mère, comment ses tuteurs l’avaient dépouillé de son héritage, comment ils s’étaient débarrassés de lui… puis les tournées harassantes avec la Raisin, sans le moindre salaire. Le froid de l’hiver, les représentations sans fin dans les villages perdus ou sur les places de Rouen, les auberges louches, les poux, les coups parfois, les privations…

  • Je ne vous ai pas menti, conclut Michel, je suis le meilleur acteur de notre troupe. Mlle Raisin a encaissé de gros bénéfices grâce à moi.
  • Fichtre ! Alors pourquoi m’a-t-elle demandé mon théâtre ? A l’entendre, elle n’arrivait pas même à vous nourrir.
  • C’est le cas, monsieur. […]

A vous de lire la suite !

J’ai apprécié le style de l’auteur : simple, il est très accessible aux enfants. Il faut rappeler que ce livre est destiné à des enfants à partir de 9 ans. J’ai trouvé tout de même certains passages non adaptés, mais peut-être suis-je un peu trop bisounours 😉 Le vocabulaire, par moment, me semble aussi un peu compliqué.

A travers son roman, Annie Jay cite nombreuses pièces de Molière. Elle nous permet aussi de pénétrer dans l’intimité du théâtre, la réalisation, les difficultés liées aux représentations : apprendre rapidement des textes très longs, répartir les rôles selon la popularité des acteurs, leur égo, ne pas ennuyer le public…

 

Pour résumer : Une jolie histoire ! A lire !

Petit plus pour les parents ou les professionnels :

Ce livre est parfait pour un travail autour du théâtre, de Molière, de Michel Baron.

Parents, n’hésitez pas ! Ce livre est divertissant et nous en apprend plus sur la vie de Molière, de Michel Baron et plus généralement du théâtre à l’époque de Louis XIV.

Un petit mot sur l’auteur :

Annie Jay est un auteur français de romans historiques d’une grande précision de détails, destinés à la jeunesse.

Vous pouvez aller voir le site de l’auteur ici : Annie Jay.

N’hésitez pas : courez en librairie l’acheter ! Vous allez l’adorer. Pensez à vos proches !

Merci d’avoir lu l’article en entier.N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager😉.

Lena

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités
Cet article, publié dans Amour / Amitié, Aventure, Jeunesse, Société, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s