In My Mailbox #97 – 1 décembre 2019

Bonjour,

La semaine se termine sur le rendez-vous In My mailbox.

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Image de présentation In My Mailbox

Réceptions

Cette semaine fut une semaine riche en émotions, il faut que je vous explique tout cela maintenant. Jeudi, c’était mon anniversaire. Ainsi, tous les livres reçus / achetés, je les ai considérés comme des cadeaux d’anniversaire (et j’ai rarement été aussi gâtée….) Pour bien commencer, jeudi, le 28 novembre sortait le dernier tome d’une série que j’adore : La Passe-Miroir de Christelle Dabos. J’avais tellement hâte de l’avoir que je l’ai précommandé avec le petit bonus, ça ne pouvait être autrement. C’était comme un signe du destin. J’ai aussi reçu la box de Mille et un livres avec dedans : Showstoper, un roman de Haley Barker publié aux éditions Bayard. La box est sublime comme d’habitude ! J’ai aussi reçu la box spéciale chroniqueurs-chroniqueuses de Jupiter Phaeton. J’étais si contente que j’ai poussé un petit cri surtout en sachant quel livre était dedans : Les pandas sans bambous sont-ils des tueurs à gage ?

Couverture du roman d'Haley Barker intitulé Show Stopper

Show-Stopper – Haley Barker

Londres, 2045.
La société est divisée en deux clans.
Les Bâtards, réduits à l’état d’esclaves, n’ont aucune valeur.
Les Purs forment l’élite qui a accès à tous les privilèges.
Le Cirque de l’horreur est leur divertissement préféré. Ils attendent avec délectation l’accident mortel qui leur procurera le grand frisson.

Ben, fils de ministre, assiste à sa première représentation et tombe sous le charme d’Hoshiko, la funambule star du spectacle. Mais derrière l’éblouissement et le faste de l’arène, il découvre l’horreur. Trouvera-t-il le courage de résister pour mettre fin au carnage ?

Couverture du quatrième et dernier tome de La Passe-Miroir de Christelle Dabos intitulé La tempête des échos.

La Passe-Miroir, Tome 4 : La tempête des échos – Christelle Dabos

Les effondrements se multiplient, de plus en plus impressionnants : Babel, le Pôle, Anima… aucune arche n’est épargnée. Pour éviter l’anéantissement total il faut trouver le responsable. Trouver l’Autre. Mais comment faire sans même savoir à quoi il ressemble ? Plus unis que jamais, Ophélie et Thorn s’engagent sur des chemins inconnus où les échos du passé et du présent les mèneront vers la clef de toutes les énigmes.

Au sommet de son art, Christelle Dabos signe le final éblouissant d’une saga devenue un phénomène et une référence de la littérature fantastique.

« L’intelligence psychologique, la finesse du trait, l’humour discret du regard : c’est tout le charme de ces épais volumes. » Télérama

Couverture du deuxième tomes des aventures d'Archibald Skye de Jupiter Phaeton Intitulé Les pandas sans bambou sont-ils des tueurs à gage ?

Archibald Skye, Tome 2 : Les pandas sans bambou sont-ils des tueurs à gage – Jupiter Phaeton

L’apocalypse s’est abattue. Enfin presque. Enfin oui. Enfin non. Enfin, ça dépend du point de vue. Du point de vue d’Archie, le manque de chamallows est une forme d’apocalypse, alors bon…

La voilà en direction de chez ses parents, avec une seule envie : épouser un lance-flammes, histoire de cramer une fois pour toutes le manoir où ils vivent. Comment ça elle a un petit souci avec la famille ? Mais pas du tout, absolument pas, c’est la famille qui a un problème avec elle, ça n’a rien à voir. Sa mère, qui porte des talons aiguilles dans sa maison même à six heures du matin quand elle vient de se réveiller, l’accueille froidement. Ce n’est pas vraiment un épisode du retour de la fille prodige, hein. Plutôt une histoire du vilain petit canard qui revient au foyer. Archie tient bon, heureusement que Craig lui a retiré son arme de service, sinon elle aurait peut-être commis un matricide. Ou un patricide. Bref, quelqu’un serait mort.

Elle sort de là avec la tête qui bourdonne, Numéro 4 est pris de fulgurantes envies pyromanes, mais Numéro 2 et Numéro 3 l’ont bien renfermé dans sa cage dorée avec ses dragons cracheurs de feu qui le surveillent. Enfin presque. Enfin oui. Enfin non. Enfin, ça dépend du point de vue, quoi. Disons qu’un seul petit désagrément supplémentaire, et Archie pourrait se transformer en pyromane de service. Ce serait pratique pour faire griller des chamallows. Mais bon, suite à cette discussion familiale, la liste des choses qu’Archie veut faire cramer s’est subitement allongée. La garde du corps a du pain sur la planche si elle veut obtenir toutes les réponses à ses questions.

Et vous ? Qu’avez-vous acheté, emprunté, reçu ? N’hésitez pas à me raconter tout ça, j’ai, comme toujours, envie d’allonger ma wishlist (qui est toujours aussi grande hihi).

Merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures, vos achats ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager. 😉

Lena

Cet article a été publié dans In My Mailbox, Les Rendez-Vous. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour In My Mailbox #97 – 1 décembre 2019

  1. Il faudrait que je tente la saga de La passe miroir ! Bonnes découvertes !

    J'aime

  2. Bonnes lectures et bon anniversaire en retard 🙂

    J'aime

  3. analire dit :

    Je te souhaite de bonnes futures lectures 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.