In My Mailbox #90 – 13 octobre 2019

Bonjour,

La semaine se termine sur le rendez-vous In My mailbox.

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Image de présentation In My Mailbox

Réceptions

Cette semaine, j’ai reçu avec la plus grande surprise et l’immense joie les nouveaux romans de Jupiter Phaeton. A chaque nouvelle réception, je deviens un peu plus dingue de cette autrice. Je me rends toujours compte que c’est une personne formidable (et complètement folle mais ça je le savais déjà :p ) Sans plus attendre voilà les petits nouveaux : 

Couverture du troisième tome des aventures de Kacy Matthews écrit par Jupiter Phaeton intitulé Ygnit.

Kacy Matthews, Tome 3 : Ygnit – Jupiter Phaeton

Les Yakuna sont en deuil, Anna est peut-être en train d’être mariée, on ne sait même pas si la boîte en bois vernis, celle-là même qui ouvre le portail vers le monde des morts, est en sa possession, ou si les Cavaliers l’ont réquisitionnée. Un complot gronde à Castle Creek, si puissant qu’il pourrait renverser la dynastie. L’ambassade de magie a brûlé, Maître Ezra a clairement un grain au cerveau et Maître Kardamontry, accompagné d’Aramis, est en route pour Amnetone.

Et comme si ça ne suffisait pas, sur qui est-ce que je tombe sur les marches du palais de Castle Creek ?

Mes parents adoptifs.

Que pourrait-il arriver de plus franchement ?

Couverture du premier tome de la nouvelle série de Jupiter Phaeton : Faith Ezreal intitulé Alters

Faith Ezreal, Tome 1 : Alters – Jupiter Phaeton

Je vivais une vie bien tranquille jusqu’à ce que Logan Archer débarque sur le parking du lycée pour m’aider. Au-delà du fait que c’était LE type populaire de l’école, qu’il avait réussi à réparer ma voiture en si peu de temps que ça tenait presque de la magie, il fallait aussi avouer qu’il était mystérieux. Et mystérieusement magnifique aussi, mais ça c’était un détail. Il traînait toujours avec ses trois amis : Eter, silencieux comme une tombe, Emriel et Sierra, aussi adorables que talentueux. On pouvait dire que le quatuor brillait de mille feux, pire que des vampires en plein soleil.

C’étaient des Alters, des êtres surnaturels vivant discrètement au milieu de la population humaine et qui disposaient de pouvoirs. Chose que j’avais apprise sans vraiment le vouloir. Peut-être que ma mère, qui travaillait au FBI, m’avait révélé l’existence des Alters. Peut-être que ma mère m’avait également dit de les fuir si j’en croisais.

Et peut-être que j’avais fait de mon mieux pour rester loin de Logan, mais que ce dernier avait l’air réellement déterminé à foutre ma vie en l’air.

Oh, ça partait d’une bonne intention.

Jusqu’à ce que ça dérape.

Couverture du premier tome de la série Archibald Skye de Jupiter Phaeton intitulé Y a-t-il pénurie de chamallows à San Francisco ?

Archibald Skye, Tome 1 : Y a-t-il pénurie de Chamallows à San Francisco ? – Jupiter Phaeton

Ici Jupi, voilà c’est officiel, j’ai pété un plomb. Les différentes personnes qui peuplent mon cerveau ont décidé de prendre les commandes pour écrire ce roman. Je vous le dis : si vous ouvrez ce livre, vous vous exposez à de la tarée-attitude. Une grosse dose de tarée-attitude. Ne venez pas dire que je ne vous ai pas prévenus, d’accord ? Allez, je vous explique le topo :

Archie, de son vrai prénom Archibald, parce que ses parents avaient décidé d’être idiots le jour de sa naissance et de lui filer un prénom de garçon, est garde du corps. La plupart du temps, elle s’occupe du zoo du coin, donc elle est plutôt agent de sécurité, ce qui est déjà une sacrée chance car devinez quoi ? Elle n’a pas de pouvoirs. Rien. Nada. Le vide interdimensionnel. Tout ça dans un monde où les pouvoirs, ça pullule dans tous les sens. TOUT LE MONDE a un pouvoir, vous voyez le tableau ? Tout le monde, sauf elle.

Mais voilà qu’elle se retrouve à assurer la sécurité de Shawn Claw, LE chanteur ultra populaire du moment, celui que tout le monde veut épouser, surtout Esteban, le meilleur ami d’Archie, qui fantasme totalement sur la star.

Évidemment, ça ne se passe pas bien.

Évidemment, elle s’en tire in extremis.

Évidemment, elle ne compte pas en rester là.

Archie prévoit une apocalypse dans 5,4,3, …

« Ces deux-là n’allaient pas ensemble. Ils n’étaient même pas le feu et la glace. Non, le feu et la glace c’était sexy, ça donnait envie. Ils étaient plutôt le blaireau et la panthère. Sauf que Shawn était une panthère et que Rachel était un blaireau. Enfin une blairelle. Mais comme personne ne connaissait le féminin de blaireau, à part Numéro 3 qui venait de faire une sévère névrose dessus, j’allais considérer que blaireau était correct. Et ils n’allaient pas faire des blaireautins ensemble, c’était certain. Déjà parce que faire des blaireautins à vingt et un ans dans un monde où on vivait potentiellement jusqu’à cent quatre-vingts ans, c’était se pourrir la vie pour l’éternité, mais aussi parce que si j’avais mon mot à dire, j’empêcherais ça. »

 Je vais aussi pouvoir découvrir Moi et Becca de Paige Harbison, ainsi que Falalalala de Emilie Chazerand.

Couverture du roman d'Emilie Chazerand intitulé Falalalala

Falalalala – Emilie Chazerand

On pourrait vous dire que ce roman est un véritable réservoir d’histoires folles, belles, humaines, hilarantes, bouleversantes, un conte d’aujourd’hui qui vous arrachera des torrents de fous rires et de larmes… mais on va se contenter de chanter que ce roman est Falalalalesque ! Chez les Tannenbaum, on est petit. Trois générations d’achondroplases, soit sept naines, gèrent Tannenland, le paradis des êtres miniatures. Deuxième curiosité alsacienne après la cathédrale de Strasbourg, cette famille n’a rien d’ordinaire. Sauf peut-être Richard, 19 ans, le seul garçon de la tribu. Le seul grand, aussi…

Couverture du roman de Paige Harbison intitulé Moi et Becca.

Moi et Becca – Paige Harbison

La nouvelle, l’intruse ― voilà tout ce que je suis pour les élèves de Manderley. On ne me pardonne pas d’avoir pris la place libérée par Becca. La belle, la parfaite, l’irremplaçable Becca ! Un véritable fantôme accroché à mes basques, auquel tout le monde me compare sans cesse. Il faut dire que Becca n’a pas vraiment « quitté » Manderley : un soir, elle a mystérieusement disparu. Et je crois bien que, si je veux qu’on m’accepte, il va falloir que je découvre ce qui lui est arrivé…

Et vous ? Qu’avez-vous acheté, emprunté, reçu ? N’hésitez pas à me raconter tout ça, j’ai, comme toujours, envie d’allonger ma wishlist (qui est toujours aussi grande hihi).

Merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures, vos achats ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager. 😉

Lena

Cet article a été publié dans In My Mailbox, Les Rendez-Vous. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour In My Mailbox #90 – 13 octobre 2019

  1. Audrey dit :

    Mais comment tu fais pour réussir à lire tout ce que tu reçois ? Je t’imagine ensevelie sous les livres… Le tome 3 de la série Kacy Matthews par Jupiter Phaeton me fait de l’œil en tout cas, tu me diras ce que tu en penses quand tu auras eu le temps de le lire ! 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.