Quart de frère, quart de sœur, tome 1 : Une rivale inattendue

Bonjour,

Aujourd’hui, je vous propose une chronique du premier tome de la série Quart de frère, Quart de sœur de Sophie Adriansen intitulé Une rivale inattendue, paru aux éditions Slalom.

Une rivale inattendue

Auteur :  Sophie Adriansen

Illustrateur : Maurèen Poignonec

Année de publication : 11 mai 2017

Editions : Slalom

Nombre de pages : 192 pages

Prix : 12.90 €

Résumé :

A vous de découvrir la suite !

L’origine de ma lecture.

Je tiens à remercier NetGalley et les éditions Slalom. Ils m’ont permis de découvrir ce premier tome d’une série qui est très prometteuse. L’auteur y aborde des thèmes sociétaux. J’avais déjà « rencontré » l’auteure avec son livre : Les grandes jambes. C’était d’ailleurs ma première chronique du blog (vous pouvez la retrouver ICI, soyez indulgent :p ). J’ai débuté ma lecture avec une petite appréhension. Ma peur portait sur le thème principal : une famille recomposée. Ce sujet de société est très intéressant. Il me semble important de le traiter pour un jeune public et aider à dédramatiser les difficultés qu’il peut y avoir. J’avais donc peur de tomber dans du stéréotype, cliché, il faut il ne faut pas…

Personnages

Les personnages sont attachants. Arthur est élu depuis le CP « élève le plus cool de la classe ». Il est le premier de la classe et a, un peu, la grosse tête accompagnée d’un sentiment de supériorité qui le rend agaçant. Il n’aime pas, mais vraiment pas, le changement. Viviane est une nouvelle élève, fraîchement arrivée des Antilles. Elle n’avait jamais mis les pieds dans un avion et donc jamais en métropole. Elle aime rire, s’amuser.

  • Les enfants, voici Viviane, qui nous rejoint pour cette année de CM2.

La dénommée Viviane se tient debout devant le tableau. Monsieur Tourniquet a posé une main sur son épaule pour nous la présenter. Une nouvelle dans la classe ! Je n’aime pas ça. Les nouveautés, ça me plaît si c’est une nouvelle coupe de cheveux (et que je suis le premier à la porter) ou une nouvelle tablette (et que je suis le premier à l’avoir). Mais à part ça, je n’aime pas ce qui bouleverse l’ordre des choses. Et une nouvelle venue dans la classe, on peut dire que ça bouleverse l’ordre des choses.

Viviane a la peau couleur caramel, la tête parsemée de petites couettes de cheveux noirs attachées avec des élastiques colorés ; elle porte des perroquets aux oreilles et une robe couverte d’ananas jaunes et oranges. Ridicule. Quelqu’un lui a fait croire que le carnaval avait lieu en septembre, cette année ?

Le reste de la classe l’observe avec curiosité. Et ça, ça ne me plaît pas, mais alors pas du tout. Parce que celui que tout le monde doit regarder, normalement, c’est moi. Oui, moi, Arthur Pichet, détenteur du titre d' »élève le plus cool de l’école » depuis le CP (et il n’y a pas de raison pour que ça change).

  • Viviane arrive des Antilles, son papa a été muté dans notre région, poursuit monsieur Tourniquet. C’est la première fois que tu viens par ici, toi aussi, n’est-ce pas ? l’interroge-t-il.
  • Oui ! Je n’avais encore jamais pris l’avion. Et c’est la première fois que je vois autant de métros réunis, s’exclame la nouvelle en pointant son index vers nous.
  • Des métros ? répète monsieur Tourniquet, perplexe.

Il n’y a pas plus de métros dans cette salle de cours que de kangourous sur Mars. La seule chose qui se déplace ici, c’est Tisane, le lapin de la classe.

  • Oui, des métropolitains, des gens qui vivent en métropole, comme vous, quoi ! explique Viviane.

Son sourire et son air de tout savoir me gâchent la rentrée.

Monsieur Tourniquet saute sur l’occasion pour nous faire un rapide cours de géo à l’aide de la carte du monde accrochée à gauche du tableau. Il nous indique que les Antilles forment un archipel situé dans la mer des Caraïbes, dont certaines îles, telles Saint-Barthélemy, Saint-Martin, la Martinique et la Guadeloupe d’où arrive Viviane, sont françaises. En somme, Viviane vient d’une région de France, comme la Bretagne ou les Pays de la Loire, sauf qu’elle se trouve outre-mer, à des milliers de kilomètres d’ici, avec pour principal paysage… des plages paradisiaques.

Le style de Sophie Adriansen est simple et accessible pour un jeune lecteur. Je me suis plongée dans cette lecture et je l’ai dévoré très rapidement. Comme à chaque fois que je lis un livre jeunesse, j’ai peur de m’ennuyer ou que le livre soit trop enfantin. Avec Sophie Adriansen, ce n’est pas le cas et c’est, toujours, très très plaisant. Les thèmes sont abordés avec légèreté du point de vue des enfants : le changement, la famille recomposée.

Quart de frère, quart de sœur est un livre illustré. Comme à chaque fois que je lis sur ma liseuse, je suis évidemment un peu déçue : j’aimerais pouvoir voir les illustrations en couleurs. Par contre, il faut l’avouer que le coup de crayon de Maurèen Poignonec est superbe. Ces illustrations donnent un côté encore plus vivant au récit. Cela est très agréable.

La couverture est belle. Dès que nos yeux se posent sur celle-ci, nous pouvons d’ores et déjà imaginer une part de l’intrigue.

Le plus de l’histoire : Les illustrations.

Le petit bémol de ma lecture : Lecture trop courte.

Pour résumer : Un coup de cœur !


Petit plus pour les parents ou les professionnels :

N’hésitez pas à utiliser Quart de frère, quart de soeur  si vous souhaitez travailler autour de la famille, notamment la famille recomposée.

Un petit mot sur l’auteur :

Sophie Adriansen est une auteure française. Elle a publié une vingtaine d’ouvrage en littérature générale et jeunesse. Depuis 2011, elle se consacre uniquement à l’écriture.

Vous pouvez consulter le site web de l’auteur ici : Sophie Adriansen.

Maurèen Poignonec est illustratrice pour l’édition et la presse jeunesse. Son premier album est « Dix petites souris cherchent une maison », il est publié en septembre 2015.

Vous pouvez consulter son site web ici : Maurèen Poignonec

 

Courez vite en librairie l’acheter ! Vous allez l’adorer !

Merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager ;).

Lena

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités
Cet article, publié dans Humour, Jeunesse, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Quart de frère, quart de sœur, tome 1 : Une rivale inattendue

  1. Ping : Hors Piste | Juste le temps d'un instant

  2. Ping : Mes coups de cœur de Février 2018 | Juste le temps d'un instant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.