Bien dans son assiette, bien dans sa tête

Bonjour,

Aujourd’hui, je vous propose une chronique assez courte du livre Bien dans son assiette, bien dans sa tête de Stéphane Clerget.

Bien dans son assiette, bien dans sa tête

Auteur : Stéphane Clerget

Année de publication : 31 août 2016

Éditions : Fayard

Nombre de pages : 181 pages

Prix : 19 €

Quatrième de couverture :

Notre pensée, notre mental, notre moral, nos émotions dépendent de ce que nous mangeons. Ce lien était une évidence au Moyen Âge, et pourtant, aujourd’hui, il paraît presque révolutionnaire.
En effet, des découvertes récentes démontrent scientifiquement que notre mode alimentaire est déterminant pour notre bien-être émotionnel, mais aussi, plus globalement, pour la santé mentale de tous, car la biologie de notre cerveau est fonction de nos apports alimentaires. Cela ouvre de nouvelles perspectives, aussi bien pour les enfants que pour les adultes, à l’heure où les psychothérapies montrent leurs limites et où les médicaments qui agissent sur notre cerveau sont remis en cause pour leurs effets secondaires.
Il est possible de guider nos humeurs, d’acquérir la sérénité ou la joie de vivre, de vaincre nos peurs, de résister au stress, de retrouver un sommeil réparateur, de rester performant intellectuellement ou d’améliorer notre forme physique grâce à une alimentation choisie.
Pour être bien dans sa tête, il faut être bien dans son assiette. Le bonheur, ça se cuisine au quotidien !

Le docteur Stéphane Clerget, psychiatre, est notamment l’auteur de Kilos émotionnels, comment s’en libérer et de L’Amour et les kilos.

 

A vous de découvrir la suite !

L’origine de ma lecture

J’ai eu la possibilité de lire cet ouvrage grâce à la plateforme NetGalley. Je remercie ainsi NetGalley ainsi que les éditions Fayard pour cette découverte. Je ne suis pas une grande habituée des livres bien-être. J’en lis de temps en temps. J’aime aussi les découvrir. Ce n’est pas pour autant que j’en lis énormément. Je les lis plus lentement. Je trouve les chroniques de ce type d’ouvrages particulièrement difficiles à faire  car elles correspondent aussi à nos préjugés, nos avis, nos habitudes et notre conception du monde personnels. C’est pourquoi, j’essaye d’être dans cette chronique la plus neutre possible. Si jamais, je ne lui suis pas totalement, j’en suis désolée. Une fois n’est pas coutume, je serai, aussi, assez brève.

 

Hypocrate, ce médecin grec qui vécut quatre cents ans avant Jésus-Christ et considéré comme le père de la médecine moderne, notait déjà : « Que ton aliment soit ton médicament et ton médicament soit ta nourriture. » Au Moyen Age, l’essentiel des thérapeutiques était issu des aliments et notamment des plantes comestibles. On accordait déjà alors une énorme importance aux liens existant entre nourriture et humeur. Plusieurs ouvrages médiévaux sont remplis de recettes culinaires censées agir directement sur nos états d’âme, conseillant par exemple le coing pour lutter contre la tristesse, la laitue pour trouver l’apaisement, les pommes pour améliorer le désir sexuel. Et les plus récentes connaissances médicales viennent confirmer l’influence des nutriments alimentaires, en particulier sur la synthèse des neurotransmetteurs du cerveau, agent de nos états émotionnels.

Inversement, notre humeur a une influence sur nos choix alimentaires. Influence parfois bénéfique, puisque les aliments qu’elle va nous pousser à consommer pourront, par exemple, remédier à un mal-être psychique, comme si notre cerveau savait ce qui lui manque.

Les aliments ont le pouvoir d’agir également sur nos émotions par leur action sur notre intestin, considéré de nos jours comme notre « deuxième cerveau ». Les bactéries intestinales délivrent des composants qui ont une action similaire aux neurotransmetteurs, stimulant ainsi les nerfs sensoriels (ceux de l’odorat, de la vue, du goût, du toucher), le système immunitaire ou d’autres fonctions de l’organisme.

Le style de l’auteur est simple et accessible. Comme vous avez pu le constater quelques mots peuvent se révéler un peu compliquer, mais rien de très perturbant non plus. Une rapide recherche dans un bon dictionnaire et le tour est joué. Il peut être parfois un peu trop détaillé, faisant qu’on peut se retrouver vite perdu. Cependant, il suffit de reprendre doucement pour réussir à suivre le cheminement de l’auteur.

J’ai apprécié l’organisation autour des bienfaits supposés des aliments sur notre corps parfois autour d’un aliment (café, chocolat). Stéphane Clerget semble s’être beaucoup documenté notamment à l’aide des études scientifiques.

J’ai trouvé ce livre pédagogiquement parlant intéressant. Je pense que je prélèverai des éléments, des pistes pour ma propre alimentation.

Point positif : L’organisation du livre est faite autour de grand thème, selon les bienfaits.

Point négatif : Le côté alarmiste très présent. C’était franchement agaçant.

Pour résumer : A tenter !

Avertissement : comme tout livre bien-être, il est à prendre avec des pincettes ^^

Petit plus pour les parents ou les professionnels :

N’hésitez pas à utiliser Bien dans son assiette, bien dans sa tête dans un projet autour de l’alimentation et de ses bienfaits.

Un petit mot sur l’auteur :

Stéphane Clerget est psychiatre et praticien dans le service de psychiatrie enfantine (pédopsychiatre) à l’hôpital de Cergy-Pontoise. Il est reconnu dans son domaine et est l’auteur de nombreux articles et ouvrages.

 

Allez en librairie l’acheter !

Merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager ;).

Lena

Publicités
Cet article, publié dans Développement Personnel, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s