Le cercle des 17, Tome 5 : Tornade de feu

Bonjour,

Je pensais publier une autre chronique mais suite à quelques désagréments avec les caprices de mon ordinateur, je vous propose ma dernière lecture en date ! Et pas n’importe laquelle non plus, un livre d’un de mes auteurs chouchous, une saga que j’aime énormément : Le cercle des 17 de Richard Paul Evans. Cette fois-ci, je m’attaque au tome 5 intitulé : Tornade de feu.

Vous pouvez lire mes chroniques précédentes en suivant les liens suivants : Le Cercle des 17, Dans les griffes de l’ennemi, et Bataille navale, A la recherche de Jade Dragon.

lecercle-des-17-tome-5

Tornade de feu

Auteur : Richard Paul Evans

Année de publication : Juillet 2016

[ATTENTION SPOILERS]

Dans ce cinquième tome, nous retrouvons Michael Vey et l’Electroclan. Le drame ! Le QG de la résistance a été anéanti, ne laissant aucun survivant ! Les membres de l’Electroclan sont livrés à eux-mêmes. Leurs familles ont disparu. Pourront-ils éliminer les Elgen une fois pour tout ?

A vous de découvrir la suite !

Comme je l’ai déjà dit dans la chronique précédente, j’avais hâte de le découvrir. Je l’ai lu, une fois encore rapidement !

L’origine de ma lecture ? Je l’avais acheté avec le précédent ! Pas la patience d’attendre, et puis, et surtout d’ailleurs, j’achète souvent mes livres sur internet (grandes enseignes, ou librairies qui livrent), là pour avoir les frais « gratuits » il me fallait un livre supplémentaire 😉 rohlala il a sauté dans mon panier directement 😉 Ensuite, je m’étais fixée de ne pas le lire trop tôt, de laisser passer un peu de temps pour finir mes autres lectures en cours. Comme j’expliquais sur Instagram, le livre m’a fait du chantage, il menaçait de tomber du bureau pour finir au sol en piteux état. Impossible pour moi de le supporter. J’ai dû céder. Pas le choix. Pour tout dire, je n’arrivais pas à avancer sur les autres du coup pas le choix du tout 😉

C’est avec émotion que j’ai retrouvé les personnages que j’avais laissé une boule au ventre. Un suspense affreux. Oui oui ! Je me suis demandée comment ils allaient s’en sortir, comment ils allaient pouvoir faire face à l’épreuve qu’ils rencontrent, allaient-ils s’en sortir indemnes ? Par moment, c’est peut-être Nichelle qui m’a le plus surprise, par ses remarques. Le groupe se retrouve plusieurs fois séparé. J’aurais aimé savoir ce qu’il s’est passé pour l’autre partie. C’est dommage de ne pas avoir plus de points de vue. Même si je sais que Michael est le personnage central, ça aurait pu être sympathique.

Une fois encore, l’auteur nous donne la possibilité de voir ce qui se passe du côté des méchants de l’histoire et de l’horrible Dr Hatch. J’aime avoir cette possibilité, cela donne plus de réalisme je trouve et l’histoire encore plus passionnante ! Cette fois-ci, nous découvrons aussi les activités de ses petits protégés. Quelques surprise en perspective. Miam ^^.

  • C’est un Elgen ? a demandé Ostin.
  • Je ne sais pas. Il est habillé tout en noir et porte un masque. Je crois qu’il a un pistolet.
  • Tu le vois, le flingue ? m’a interrogé Jack.
  • Non, mais ça fait une bosse sous son gilet.
  • Si seulement Ian était avec nous, a soufflé Taylor.
  • Je préférerais qu’on soit tous au complet, ai-je ajouté.
  • Le gars est seul ? a repris Jack.
  • Oui. Du moins, à ce que je peux voir. Mais si c’est un Elgen, il a forcément des renforts.
  • Ca recommence comme à Taïwan, a pesté McKenna.
  • Sauf que cette fois, on est au troisième étage, a noté Ostin. (Il est allé se poster à la fenêtre.) Il y a un avant-toit, environ cinq mètres en contrebas, puis encore un autre à la même distance. On peut descendre en rappel si on noue les draps.
  • Bonne idée, ai-je approuvé.
  • OK, on fait comment ? nous a relancés Jack.
  • Dès que le type touche notre poignée, Michael le grille, a déclaré Taylor. Et nous on file.
  • Mauvais plan, a estimé Ostin. S’il y a des renforts, ils sauront où nous trouver.

Je me suis accordé deux seconde de réflexion.

[…]

  • Je veux voir son visage, ai-je déclaré à Jack. On le retourne.

Taylor a retenu son souffle quand Jack a retiré le masque.

  • J’hallucine, a fait ce dernier.
  • Ne bouge pas, Ostin, ai-je lancé à notre génie qui enjambait déjà en tremblant l’appui de la fenêtre.

J’espère vous avoir donné envie et surtout hâte de le lire 😉

 

Le style de Richard Paul Evans est toujours aussi agréable à lire, pas de changement: simple et accessible quel que soit l’âge du lecteur. Dès la première page, je me suis immergée sans difficulté. En même temps, j’avais tellement hâte de découvrir la suite que l’immersion était inévitable. La tension palpable dans le tome précédent s’est confirmé. Pour preuve, si concentrée dans l’histoire qu’un craquement chez moi m’a fait tomber de mon canapé. La honte. J’ai suivi les héros et les vilains de l’histoire. Encore une fois, j’avais l’impression d’être avec eux. J’ai angoissé pour eux et me suis interrogée.

Cet auteur a un sacré don pour créer des rebondissements. Cette fois-ci, plusieurs éléments de l’intrigue m’ont étonné. La fin de l’histoire est hallucinante. Pour une fois, je ne m’y attendais pas ! J’ai à la fois très envie de vous donner la dernière phrase car flute elle est frustrante mais bon je ne veux pas spoiler donc je ne dirais rien 😉

Ici, il me semble que nous avons dans les mains un tome de transition. Je m’explique. Il y a moins d’actions que dans les autres, plus d’explications finalement. Certaines choses transparaissent. A la fin du livre, il y a des questions en suspens et en même temps, on en a appris plus. Du moins, c’est la sensation que j’ai. J’imagine que le tome suivant va avoir un rythme d’enfer. Je l’ai savouré et en même temps, je me suis dépêchée de le lire car je voulais toujours en savoir un peu plus.

Pour la fin, même si j’en ai déjà parlé, l faut que je vous dise. J’ai été ultra hyper frustrée. J’ai eu beau tourner les pages nan mais flûte quoi (pour rester polie), j’ai fini par pousser un soupir grognement et « nooooooon c’est pas possible » Parce qu’une fin comme celle-ci, c’est juste très très très sadique !

Le petit bémol dans l’histoire : il faut attendre jusqu’en février 2017 pour avoir la suite et ça c’est horrible ! Ca va être très très très dur !

 

Pour résumer : Du plaisir à l’état pur ! Un immense coup de cœur !

Petit plus pour les parents ou les professionnels :

Je ne vais pas surprendre, on reprend les mêmes ingrédients donc les mêmes petits plus :

On peut utiliser ce livre dans le cadre d’un travail autour de l’électricité encore une fois. Cela pourrait être un autre angle d’attaque pour les enseignants par exemple.

De même, il est possible de le proposer dans une thématique sur les super-pouvoirs.

On peut aussi proposer Le Cercle des 17 pour travailler sur la construction de l’image de soi.

Vous pourrez trouver des informations sur Le Cercle des 17 en consultant le site Web de la série ici : Le Cercle des 17.

Le site Web de l’auteur, en anglais attention : Richard Paul Evans.

Je vous redonne le lien de ma chronique du tome 1 : Le Cercle des 17, du tome 2 : Le cercle des 17, Dans les griffes de l’ennemi, du tome 3 : Le cercle des 17, Bataille navale, du tome 4 : Le cercle des 17, A la recherche de Jade Dragon.

Courez vite en librairie l’acheter ! Vous allez l’adorer et le mot est faible.

Merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager ;).

Lena

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités
Cet article, publié dans Adolescent / Young Adult, Amour / Amitié, Aventure, Le cercle des 17, Magie, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Le cercle des 17, Tome 5 : Tornade de feu

  1. Ping : Mes coups de cœur de 2016 | Juste le temps d'un instant

  2. Ping : Test / Tag Adieu 2016 | Juste le temps d'un instant

  3. Ping : Test / Tag WishList | Juste le temps d'un instant

  4. Ping : Sous le sapin ! | Juste le temps d'un instant

  5. Ping : Mes coups de cœur de novembre 2016 | Juste le temps d'un instant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s