Comment j’ai survécu à la sixième

Bonjour,

Aujourd’hui, nouvelle lecture : Comment j’ai survécu à la sixième de Marion Achard

 

comment-jai-survecu-a-la-sixieme

Comment j’ai survécu à la sixième

Auteur :  Marion Achard

Année de publication : 2016

Editions : Actes sud junior

Nombre de pages : 76 pages

Prix : 6.90€

Quatrième de couverture :

A vous de découvrir l’histoire !

Commençons par le début : l’origine de ma lecture. Je remercie Babelio et son opération Masse Critique, ainsi que la maison d’édition Actes Sud Junior, pour m’avoir permis de lire Comment j’ai survécu à la sixième. Ils m’ont permis de découvrir un auteur que je ne connaissais pas et une collection « Premier roman »

J’ai débuté ma lecture avec appréhension. Ce roman ne sera-t-il pas trop enfantin pour une adulte ? La réponse un peu plus loin hihi.

On va suivre Taloula, une jeune (fille) enfant qui arrive en sixième et ses préoccupations d’enfants. Au travers de son journal, elle va confier les difficultés et les joies qu’elle rencontre pendant cette année, enfin ce début d’année de sixième.

Je suis donc dans une sixième où je ne connais personne. Et, comble de malheur, notre professeur principal a établi un plan de classe qui nous fait nous asseoir par ordre alphabétique. Je suis tombée sur Jean.

Un clone de mon frère, version miniature. Le genre de garçon qui a les cheveux rasés sur les côtés et une vague qui ondule et qui tient toute seule sur le haut de son crâne.

Sans commentaire.

Ça, c’est dur, mais il y a eu surtout beaucoup, beaucoup de choses positives, par exemple…

Attends, je cherche. Par exemple…

Bon, là, comme ça, je ne trouve pas, mais dès que je me souviens, je reviens l’écrire.

J’aime beaucoup le style de l’auteur. Simple, accessible aux enfants. Je pense qu’un enfant peut lire ce livre seul. Il est pour débutant certes, mais accessible. C’est amusant. L’héroïne a plus d’un tour dans son sac pour survivre à la sixième. Le fait que l’histoire soit racontée sous forme de journal intime est très plaisant, et dépaysant pour moi 😉 Les émotions sont ainsi retranscrites avec précision.

Petit hic : je trouve que par moment, certains mots employés sont un peu trop « soutenus » pour une enfant de 10 / 11 ans, me semble-t-il. Mais mes 10/11 ans sont loin, et pas d’enfants de cet âge, donc ce n’est qu’un avis, et ce n’est pas pour l’ensemble du livre mais bien quelques passages quelques mots !

Le personnage principal, Taloula est encore une enfant avec des rêves et des convictions. Elle est bonne élève et a du caractère. Elle sait ce qu’elle veut, ce qu’elle aime, et n’aime justement pas mettre à mal ses convictions. C’est un personnage attachant. Ses parents par contre, j’ai du mal à les comprendre. C’est pourquoi, je comprends bien les sentiments de notre héroïne. Sa meilleure amie est touchante elle-aussi dans son genre. En tout cas, je pense que ces personnages, personnalités sont faites pour aller ensemble.

Ce livre est rempli d’humour ! Il convient aux grands comme aux plus jeunes. Il dédramatise l’arrivée au collège.

Si je dois ajouter un point négatif : la fin. Je reste sur ma faim. Le livre se finit début janvier alors que l’année est loin d’être finie. Comment conclure que finalement Taloula a bien survécu à la sixième ? Je pense que l’histoire mérite une suite. Là, c’est vraiment trop court. Et c’est dommage car tout est bon ^^ Voyons le verre à moitié plein, c’est un livre pour enfant, peut-être que cette petite taille (76 pages) va encourager les « petits » lecteurs à l’ouvrir et lire.

De l’humour, beaucoup d’humour, des conseils. Un livre parfait pour les enfants et les plus grands 😉

Pour résumer : Un petit coup de cœur !

Petit plus pour les parents ou les professionnels :

Ce livre est parfait pour un travail autour du collège et là plus précisément la rentrée.

Parents, n’hésitez pas ! Ce livre est parfait pour rassurer vos enfants sur le collège qui n’est pas si terrible 😉

Un petit mot sur l’auteur :

Marion Achard est une artiste de cirque et écrivaine française.

Vous pouvez aller voir le site de l’auteur ici : Marion Achard

N’hésitez pas : courez en librairie l’acheter ! Vous allez l’adorer. Pensez à tous les enfants de votre entourage : frère/sœur, neveux/nièce, voisin/voisine, enfants, petits-enfants.

Merci d’avoir lu l’article en entier.N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager😉.

Lena

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités
Cet article, publié dans humour, Jeunesse, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Comment j’ai survécu à la sixième

  1. Ping : Mes coups de cœur d’octobre 2016 | Juste le temps d'un instant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s