Le cercle des 17, tome 2 : Dans les griffes de l’ennemi

Bonjour,

Aujourd’hui, je vais vous parler du deuxième tome d’une série dont j’ai déjà chroniqué le tome 1 : Le Cercle des 17 de Richard Paul Evans. Le tome 2 s’intitule Dans les griffes de l’ennemi.

Vous pouvez aller lire ma chronique sur le premier tome en suivant ce lien : Le Cercle des 17

lecercle des 17 tome 2

Dans les griffes de l’ennemi

Auteur : Richard Paul Evans

Année de publication : 2015

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons Michael Vey qui convoque l’Electroclan après avoir échappé aux griffes de la société Elgen. Avec l’aide de son meilleur ami Ostin et de Taylor, il est déterminé à arrêter le Dr Hatch et sa folie coûte que coûte. C’est pourquoi ils vont se retrouver  au Pérou après qu’Ostin ait découvert sur Internet que des rats « électriques » ont détruit un village du Pérou. Grâce à « la voix », un mystérieux allié dont ils ne savent rien, ils vont pouvoir s’y rendre. Là-bas, ils trouvent de nouveaux ennemis, plus puissants.

A vous de découvrir la suite !

J’ai poursuivi ma lecture de cette série avec le tome 2, bien évidemment. Je me demandais bien ce qu’allait bien pouvoir nous proposer l’auteur. Allait-il être à la hauteur de mes espérance ? Peut-être. Cette fois-ci aussitôt eu dans les mains, aussitôt commencé et très rapidement fini.

Mes retrouvailles avec les personnages m’ont fait plaisir. Ils m’avaient manqué (en l’espace de moins d’un mois quand même !). J’ai retrouvé les membres de l’Electroclan au point où je les avais laissé. Chouette ! Au fil des pages, j’ai pris plaisir à les voir évoluer. Richard Paul Evans n’a pas son pareil pour rendre les personnages réels et nous permettre de ressentir des choses positives ou non envers eux. Tout au long de ma lecture, je me suis mise à apprécier Zeus que je ne pouvais pas sentir pendant le tome 1. Non non, je n’ai pas fait de jeux de mots pourris 😉 L’auteur a continué à les faire évoluer. Ostin est le personnage qui me surprend peut-être le plus. Non seulement, il est hyper intelligent, mais en plus, il fait preuve de qualités de courage dont je ne le pensais pas capable. Je ne dis pas que je ne le pensais pas courageux, mais pas à ce point. De plus, il joue un rôle important. En effet, grâce à son intelligence, ses connaissances et ses capacités de déductions, nos héros vont pouvoir partir à la recherche de la mère de Michael, toujours détenue par l’affreux Dr Hatch. Peut-être la sauver ? Ostin est agaçant, on ne peut jamais lui poser de colle. Il connait tout sur tout.  C’est pénible ce côté intello qui aime montrer à tout le monde qu’il sait tout. Est-ce vraiment qu’il aime ou juste qu’il aime partager sa science ? Je ne le sais pas, mais je préfère penser la seconde option. Elle me plait plus. De son côté Michael n’est pas en reste. Ouah, il a un sens du sacrifice impressionnant. Quant au reste de l’équipe, ils ont su se débrouiller sans lui quand ils se sont retrouvés séparés. Finalement, j’avais très peur dans cette série que Michael soit le seul personnage qui « dirige » l’histoire. Non, je me suis trompée et pour une fois, ça me fait bien plaisir ;). J’ai hâte de découvrir leur évolution dans les tomes suivants, ça m’a l’air bien parti !

L’histoire. Ah l’histoire. Elle continue. Michael va vouloir tout faire pour sauver sa mère du terrible Dr Hatch et pour ça, il est prêt à se mettre en danger. Vu sa personnalité, ça ne m’a pas étonné. Pour le début, j’ai été un peu septique. La « rencontre » avec la voix m’a laissé dubitative. Je sentais le piège. Ah ah encore une fois, je me suis trompée. Peut-être suis-je trop parano. En tout cas, la voix est aussi un nouveau personnage intéressant à voir évoluer dans le futur. Allons-nous savoir un jour qui se cache derrière ? Je l’espère et j’ai hâte de le découvrir.

Le style de l’auteur est toujours agréable à lire. Il est simple et accessible quelque soit l’âge du lecteur (adolescent ou adulte). Cette fois-ci, nous sommes déjà sous tension dès les premières pages. Mais que va-t-il se passer ? Où peuvent-ils se réfugier ? Flûte alors ! J’ai dû dévorer le roman pour avoir mes réponses car plus j’avançais dans ma lecture plus les questions apparaissaient. J’adore cette sensation quand je lis. Un livre qui me fait m’interroger et m’intrigue, c’est très rare que je finisse déçue dans la globalité du livre. Ici, j’ai juste eu une sensation de frustration à la fin. Quand j’ai tourné la page et que j’ai vu que l’histoire s’arrêtait là. Non mais le suspense. Comment l’auteur ose-t-il nous faire ça ? Bref. J’ai hâte de lire le troisième tome. Il me promet de merveilleux moments. Je l’espère du moins. Les chapitres sont ici aussi assez courts ce qui rend l’histoire facile à suivre. Quand je devais m’arrêter pour X raison(s), je pouvais facilement dire « Attends je finis mon chapitre j’en ai pour 5 minutes et j’arrive ». Dans certains livres, quand je dis « je finis mon chapitre », je sais que j’en ai toujours pour des plombes, ce qui n’est pas forcément évident, pratique. Surtout que je déteste ne pas finir un chapitre entamé. C’est frustrant je trouve. L’écriture est fluide, les descriptions simples tout en permettant de visualiser parfaitement les scènes. Chaque émotion est si bien décrite que je les ressentais.

Je dois tout de même avouer que j’étais déroutée au début le fait de voir deux narrateurs. J’étais tiraillée entre deux sentiments différents : j’appréciais de voir les deux côtés, de l’autre hum, ça m’agaçait encore plus. Mais bon, en conclusion, à présent, j’aime beaucoup. Ça donne une dimension plus important à l’histoire et plus inquiétante !

J’ai hâte de lire le tome 3 qui sera chroniqué très certainement dans la foulée.

Pour résumer : Un pur plaisir !

Petit plus pour les parents ou les professionnels :

On peut utiliser ce livre dans le cadre d’un travail autour de l’électricité encore une fois. Cela pourrait être un autre angle d’attaque pour les enseignants par exemple.

De même, il est possible de le proposer dans une thématique sur les super pouvoirs.

On peut aussi proposer Le Cercle des 17 pour travailler sur la construction de l’image de soi. En effet, on y voit des adolescents évoluer autour d’épreuves.

Vous pourrez trouver des informations sur Le Cercle des 17 en consultant le site web de la série ici : Le Cercle des 17.

Le site web de l’auteur, en anglais attention : Richard Paul Evans.

Je vous redonne le lien de ma chronique du tome 1 : Le Cercle des 17

Courez en librairie l’acheter ! Vous allez l’adorer.

Merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager avec moi vos lectures ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager😉.

Lena

Publicités
Cet article, publié dans Jeunesse, Le cercle des 17, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Le cercle des 17, tome 2 : Dans les griffes de l’ennemi

  1. Ping : Mes coups de cœur de 2016 | Juste le temps d'un instant

  2. Ping : Test / Tag Adieu 2016 | Juste le temps d'un instant

  3. Ping : Test / Tag WishList | Juste le temps d'un instant

  4. Ping : Sous le sapin ! | Juste le temps d'un instant

  5. Ping : Test / Tag Les couleurs | Juste le temps d'un instant

  6. Ping : Le cercle des 17, Tome 5 : Tornade de feu | Juste le temps d'un instant

  7. Ping : Test / Tag Les coups de cœur | Juste le temps d'un instant

  8. Ping : Le cercle des 17, tome 4 : A la recherche de Jade Dragon | Juste le temps d'un instant

  9. Ping : Mes coups de cœur d'août 2016 | Juste le temps d'un instant

  10. Ping : Le cercle des 17, tome 3 : Bataille navale | Juste le temps d'un instant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s