Héros de l’Olympe Tome 3 : La marque d’Athéna

Bonjour tout le monde😉

Me voilà de retour avec le tome 3 de la série Héros de l’Olympe de Rick Riordan intitulé La marque d’Athéna.

Vous pouvez aller lire mes chroniques des tomes 1 et 2 de la série Héros de l’Olympe en cliquant sur les liens suivants : Héros de l’Olympe Tome 1 : Le héro perdu et Héros de l’Olympe Tome 2 : Le fils de Neptune.

La marque d'athena.JPG

La marque d’Athéna

Auteur : Rick Riordan

Année de publication : 2013

Dans ce nouveau tome, nous suivons nos demi-dieux grecs et romains : Annabeth, Percy, Jason, Léo, Piper, Hazel et Frank. Après de nombreuses péripéties, Annabeth va enfin pouvoir retrouver son chéri Percy Jackson et se lancer dans une quête bien plus terrifiante que les précédentes. Cependant, alors que tout aurait pu bien se passer, les demi-dieux de la colonie des Sang-Mêlés se retrouvent à « attaquer » le camp Jupiter. Tout va mal. Ils doivent partir en catastrophe, attaqués par les romains désirant se venger. Tout se complique.

A vous de le découvrir de toute urgence !

Pour ne rien gâcher de la surprise je m’arrête là dans mon résumé.
J’ai poursuivi la série Héros de l’Olympe toujours avec appréhension, toujours cette peur d’être déçue par l’histoire. Le mélange mythologie grecque et romaine, fut une vraie réussite. Nous suivons des demi-dieux qui peinent à se comprendre vraiment, à s’entendre dans le sens où leur vision du monde est totalement opposée. Il suffit d’observer les deux camps pour s’en rendre compte. L’un est dirigé d’une main de fer, avec des règles, des lois. L’autre est plus souple. Pourtant, ils doivent s’unir pour sauver le monde. Ils réussissent donc le pari de l’impossible, là où les autres ont échoué.
Dans La marque d’Athéna, nous suivons beaucoup plus Annabeth et nous découvrons une autre facette de sa personnalité. Elle me semble enfin plus humaine. Elle subit des doutes, des inquiétudes que Rick Riordan a été capable de transmettre à l’écrit, au lecteur. J’ai encore une fois eu l’impression d’être avec elle, et de m’inquiéter. De plus,l’auteur semble défendre le fait que dans un couple certaines choses doivent être faites seul(e) et ce n’est pas parce qu’on est une femme qu’on ne peut pas le faire. Preuve est faite.
Dans ce nouveau tome, les personnages sont toujours aussi soignés. Ils sont humains, des adolescents presque comme les autres. Ils portent le sort du monde sur leurs épaules et arrivent encore à plaisanter. L’auteur a été une fois de plus capable de me faire ressentir les émotions des personnages quelle qu’elles soient. C’est toujours aussi plaisant. Cela aide à être dans le livre. Je retrouve mes personnages chouchous et notamment Léo. Toujours avec plaisir. J’ai appris aussi à aimer d’autres un peu plus. Finalement, grâce à Piper, nous pouvons que constater que la beauté n’est pas synonyme d’être sans cervelle, bien au contraire. Ca fait un bien fou ! Les doutes et les douleurs, la vulnérabilité des héros demi-dieux les rendent plus humains, ce qui n’est pas plus mal. Cependant, Hazel et Frank sont plus en retrait à mon goût c’est dommage. Ils seront peut-être mis en avant dans les suivants !
Le fait de ne plus être uniquement aux États-Unis, ce n’est pas plus mal non plus. Bien que ce ne soit pas ultra gênant, j’avais l’impression qu’il n’y avait qu’eux sur notre belle planète bleue. De plus, un trajet et une quête en Italie. L’Italie quoi ! J’adore l’Italie. C’était donc me toucher en plein cœur ! Je suis d’autant plus désolée de ce que je vais dire dans quelques paragraphes. Mais, ça m’a pas mal aidé à relativiser le tome 😉 et mon avis sur la question.
Le style de l’auteur est toujours fluide avec un vocabulaire accessible. Il y a de l’action, de l’humour, un peu de romance dans l’air. Cela apporte une touche réaliste, et un peu de douceur dans ce monde de brutes 😉 J’ai donc pris énormément de plaisir à la lecture.
La marque d’Athéna reprend le même schéma que d’habitude : une quête jalonnée de péripéties, de monstres, une catastrophe imminente, un temps / compte à rebours serré. C’est dans les vieux pots que l’on fait la meilleure confiture, il en va de même pour les romans de Rick Riordan. Les vilains sont  originaux et amusants, jamais pareils, ce qui permet aux aventures de nos héros / chouchous d’échapper à la monotonie.

Cependant, je dois vous avouer que ce troisième tome, je l’aime un peu moins que les autres. Quelques événements prévisibles ont gâché ma lecture principalement le début du livre. J’ai donc mis plus de temps que prévu à le lire. Je me suis arrêtée plusieurs fois pour lire ou commencer la lecture de d’autres livres. J’étais agacée. Toutefois, après avoir réussi à relativiser et surtout à avancer suffisamment pour ne plus être « en colère » contre ce début, j’ai réellement pris du plaisir, et changé d’opinion générale. Merci Rome !

J’ai un avis mitigé sur La marque d’Athéna, car si je n’aime pas le début, on entre enfin dans le vif du sujet, l’histoire commence véritablement.

Si, je me doute plus ou moins de comment finira la série, je ne me doutais pas une seconde de la fin du tome. Aïe aïe aïe. Il faut vite lire la suite pour en savoir plus ! L’auteur démontre encore une fois sa capacité à faire monter le suspense, et à provoquer l’inattendu. En effet, pour une fois, j’ai vraiment été surprise et c’était agréable.
Ce troisième tome marque un tournant dans la série. Le compte à rebours a réellement commencé. L’histoire se précipite-t-elle vers la fin du monde ? La suite au prochain épisode.

Pour résumer : Drôle, attachant. Un petit plaisir à lire sans hésitation !

 

Petit plus pour les parents ou professionnels :

Comme pour tous les séries, on peut utiliser ce tome dans le cadre d’un projet autour de la mythologie romaine et grecque mais aussi la construction de soi.

Parents, n’hésitez pas à l’acheter pour vos enfants. C’est une lecture simple (mais pas trop simple non plus donc qui touche un public large) qui permet d’appréhender la mythologie romaine et grecque sous un autre angle, de manière ludique.

Je vous remets le site de l’auteur : Rick Riordan. Attention, le site est en anglais.

N’hésitez pas : courez en librairie l’acheter ! Vous allez l’adorer.

Merci d’avoir lu l’article en entier. N’hésitez pas à laisser un petit comm’ et à partager avec moi vos lectures ! Si cet article vous a plu, pensez à le partager😉.

Lena

Publicités
Cet article, publié dans Héros de l'Olympe, Jeunesse, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Héros de l’Olympe Tome 3 : La marque d’Athéna

  1. Ping : Mes coups de cœur de 2016 | Juste le temps d'un instant

  2. Ping : Test / Tag Adieu 2016 | Juste le temps d'un instant

  3. Ping : Test / Tag WishList | Juste le temps d'un instant

  4. Ping : Test / Tag Les coups de cœur | Juste le temps d'un instant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s